Prêt de votre voiture et assurance : les bonnes dispositions à prendre

Voir le site Automoto

Sujet Automoto Succès Fiat 500 2012
Par Stéphanie Olivero|Ecrit pour TF1|2013-08-07T13:54:00.000Z, mis à jour 2013-08-07T13:58:49.000Z

Dans sa minute conso, le journal de 13h de TF1 revenait hier sur la question du prêt de véhicule. Doit-on le déclarer auprès de son assurance ? Tout est en fait une histoire de contrat et de fréquence.

Le prêt de mon véhicule doit être déclaré à partir du moment où il est répété.

Puis-je prêter ma voiture sans alerter mon assureur ?

Vous pouvez prêter votre véhicule à un tiers sans pour autant le signifier si ce dernier l'emprunte de façon ponctuelle. Il est, aux yeux de la loi, considéré comme un conducteur occasionnel. En revanche si ce prêt a tendance à se répéter (exemple d'un jeune qui utiliserait chaque week-end la voiture de ses parents), il est alors tenu d'être déclaré comme le veut le statut de conducteur habituel.


Qui est responsable en cas d'accident ?

En cas d'accident, le propriétaire du véhicule est jugé seul responsable. Pour éviter majorations et autres franchises, vous pouvez de ce fait également signaler les prêts de voiture occasionnels auprès de votre assurance.

Le mieux est, dans tous les cas, téléphoner à son assureur pour connaître les modalités précises de son contrat et éviter ainsi toute mauvaise surprise en cas de sinistre.

Christophe Bastuck, courtier en assurance, interviewé au 13h de TF1, le mardi 6 août 2013