Prix des Carburants : au plus bas depuis 4 ans !

Voir le site Automoto

Bientôt une deuxième génération de biocarburants
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-12-20T11:00:00.000Z, mis à jour 2014-12-20T11:00:00.000Z

Le prix des carburants ne cesse de baisser et a atteint cette semaine des niveaux jamais vus depuis 2010. Les gains réalisés pour un plein sont d'environ 6 euros.

"Cette baisse des prix des carburants est historique. Nous n'avons pas constaté, depuis la création de Carbeo.com en novembre 2005, une baisse aussi significative et aussi rapide des prix à la pompe." note le site de comparaison des prix du carburant. Il faut dire qu'en l'espace de dix jours, l'essence a vu son prix descendre en flèche. On note "une chute vertigineuse".

Le prix du baril en chute
Selon les informations fournies par Carbeo.com, le prix du baril est passé de 76,09 à 54,11 dollars, soit une baisse de 28 % en un mois. Depuis juin, on constate même une diminution de 50 %. Puisque le tarif du carburant suit le cours du pétrole, forcément, les factures à la pompe suivent la décroissance.

Du jamais vu depuis octobre 2010
Le litre du sans-plomb 98 est tombé sous la barre de 1,40 euro, et il faut remonter jusqu'à octobre 2010 pour trouver un niveau similaire (1,377 euro). En dix jours, il a diminué de 5 centimes en moyenne, soit un gain de 3 euros par plein. L'économie réalisée grimpe à 6 euros sur les quatre dernières semaines. Le SP 95, lui, est facturé 1,319 €/litre et le SP 95-E10 à 1,307 €/litre.

Le gazole sous la barre d'un euro dans deux stations !
Côté gazole, la baisse est de 4,5 centimes sur les dix derniers jours et de 10,4 centimes depuis un mois. Comme pour l'essence, le gain à la pompe pour un plein de 60 litres est chiffré à 6 euros. Le prix, en moyenne, est de 1,134 euro, ce qui n'avait plus été atteint depuis fin août 2010. Il y a même deux stations en service en France qui ont facturé le litre 0,999 euro ! En revanche, si les tarifs vont encore baisser d'ici au 31 décembre, la nouvelle taxe de 4,8 centimes, effective au 1er janvier, va vite ramener les automobilistes à la réalité.