Dans l'actualité récente

La prochaine Nissan GT-R sera-t-elle autonome ?

Voir le site Automoto

Nissan GT-R Nismo N Attack 2015
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-01-18T18:00:54.526Z, mis à jour 2016-01-18T18:00:54.526Z

Renault-Nissan veut introduire dix voitures autonomes entre aujourd'hui et 2020. La future Nissan GT-R pourrait en faire partie et boucler un tour du Nürburgring aussi rapidement qu’un pilote professionnel.

Après Motobot, le Roborace, Nissan propose une Nissan GT-R autonome.

Une Nissan GT-R range les décorations de Noël


Une Nissan GT-R autonome ?

Lors d’une interview pour Top Gear, Richard Candler, le Responsable de la production et de la stratégie de Nissan, a annoncé la possibilité d’une Nissan GT-R autonome.  Le responsable de la firme nippone explique que la  technologie autonome fera ses débuts cette année dans l’Alliance, et sur une voiture conçue pour l’ensemble de la population. Partant de ce principe, Candler a sous-entendu que les bolides de la firme Nissan et Renault auront le droit à leur version autonome. 

« Mon objectif est d’acquérir cette technologie sur  le plus de voitures possible, au point qu’en 2020, vous pouvez être dans Micra qui se conduit toute seul », a expliqué Richard Candler, avant d’ajouter : « J'aime à imaginer qu'un client qui se rendrait sur le Nürburgring avec sa GT-R, puisse sélectionner un tour rapide et laisser faire la voiture […] La dernière GT-R Nismo a tourné en 7 minutes et 08 secondes sur le Ring avec Michael Krumm à son volant. Il suffirait de sélectionner le réglage Michael Krumm, et laisser la voiture prendre les choses en main. Ce que la plupart des gens seraient incapables de réaliser par eux mêmes, deviendrait alors accessible ».

La Nissan GT-R 2015 en images officielles


La Nissan GT-R 2015, une bête de 550 ch à la mécanique retouchée et au confort de conduite amélioré.


L’autonome à bas prix

Malgré les problématiques liées à la future législation incertaine des voitures autonomes, d’après Candler, les voitures autonomes seront faciles d’accès pour le grand public en 2020 et, surtout, abordable.  « Nous ne faisons pas des voitures inaccessibles. Nous savons que si nous doublons le prix de la voiture, le système ne verra jamais le jour. Nous sommes dans la construction d'un système accessible, ce qui ne veut pas dire que nous ne ciblons pas immédiatement une voiture complétement autonome. »

No Limit : La Nissan GT-R 2015 sur glace