PSA et GM signent trois projets communs pour l'horizon 2016

Voir le site Automoto

Logo GM PSA
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-12-20T08:35:00.000Z, mis à jour 2012-12-20T10:12:24.000Z

Dix mois après leur note d'intention, les deux groupes automobiles ont confirmé trois développement en commun, centrés sur des petites voitures, abandonnant l'idée du projet de future berline familiale.

Officiel ce jeudi, trois projets ont été signés formellement entre PSA et GM, d'autres restant "à l'étude".

Début d'une saga ?
L'alliance n'a pas encore soufflé sa première bougie qu'elle est déjà en train d'écrire un roman. Négociée fin 2011, au Salon de Détroit en janvier 2012, le rachat de 7% de PSA Peugeot-Citroën par General Motors fut officialisé le 29 février dernier. Puis des projets ont été rapidement évoqués, au nombre de 4, mis sur papier le 24 octobre. Très vite, des rumeurs de mésentente entre les deux groupes sont nées, en raison de l'intervention de l'Etat dans PSA Finance, la banque du groupe français, mal vue par l'Américain. Ce semble s'être amélioré, puisque les deux constructeurs confirment ce jeudi avoir "signé des accords définitifs sur trois projets de véhicules ainsi que sur une co-entreprise dans les achats". Par contre, le nombre de projet communs est réduit à trois.


Les groupes rassurent
Celui des berlines (C5, Insignia) a été mis de côté ou retardé, mais l'alliance rassure en annonçant que "d'autres projets de co-développement de véhicules sont à l'étude", ces derniers faisant "l'objet d'annonces ultérieures". PSA et GM ajoutent également se tourner vers des projets en "Amérique latine ou dans d'autres marchés en croissance". Ajouté à cela, le Français et l'Etasunien affirment la naissance d'un "développement en commun d'une nouvelle génération de petits moteurs essence économiques et de haute performance, dérivée du programme PSA", en spécifiant qu'il s'agit de la génération des blocs "EB", soit de nouveaux 3 cylindres 1,0 litre et 1,2 litre.


Les trois projets en détails
Le premier concerne "le co-développement d'une plate-forme modernisée du segment B pour des voitures à faibles émissions de CO2", à savoir des remplaçantes et dérivées pour les Opel Corsa (2006) et Peugeot 208 (2012). Le second est un "programme commun de monospace du segment B", se traduisant par la nouvelle génération de l'Opel Meriva (2010) et du Citroën C3 Picasso (2008). Enfin, le troisième et dernier projet sera "un programme commun pour un monospace du segment C de marque Opel/Vauxhall", plus précisément le remplaçant du Zafira Tourer (2011) et "un CUV du segment C de marque Peugeot", soit un crossover succédant à l'actuel 3008 (2008).

Le communiqué rappelle que les premières voitures découlant des projets de PSA et GM n'arriveront pas avant 2016.