PSA - Opel : un rachat encore en rumeur ?

Voir le site Automoto

Opel Adam 2012
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-01-14T13:26:00.000Z, mis à jour 2013-01-14T13:31:18.000Z

La semaine passée avait soulevé une nouvelle rumeur sur une éventuelle reprise de l'Allemand par le groupe Peugeot-Citroën, puis démentie. Sauf que La Tribune remet le couvert avec d'amples précisions.

De nouvelles indiscrétions de Latribune.fr affirment que GM viendrait "accompagner la reprise" d'Opel.

Suite d'une saga
Tout a démarré dès l'officialisation de l'alliance entre l'américain General Motors - propriétaire d'Opel - et PSA Peugeot-Citroën. L'idée est devenue rumeur, et cette dernière continue son chemin malgré avoir été discuté sous forme de fusion et non retenue en novembre 2012. Le site LaTribune.fr revient à la charge quelques jours suite au retour de cette actualité en annonçant une source du constructeur allemand affirmant que "l'hypothèse est à l'étude: PSA reprendrait Opel".


Opel soldé ?
Cela est l'élément le plus concret concernant la remise d'Opel depuis le rapprochement entre les deux groupes, le géant américain souhaitant même "s'en débarrasser", toujours selon la même source. Pour séduire PSA, GM serait prêt à "accompagner cette reprise" à hauteur de "quelques milliards d'euros", Opel perdant environ plus d'1 milliard d'euros par an (voire 1,5 attendus en 2012) et n'étant présent que sur le Vieux continent. Autre inconvénient, l'absence de résultat concret avant 4 ans le temps d'établir des modèles et plate-formes communs.


En vente, encore.
Pour rappel, General Motors avait déjà décidé la vente d'Opel en 2009, quasiment actée avec le Canadien Magna, puis annulée soudainement. Le groupe a également renforcé la présence de Chevrolet en Europe, fragilisant davantage la position de la marque au Blitz, qui a encore sombré de 15% l'an dernier.

Bref, une situation qui se devra d'être réglée le plus tôt possible pour PSA, et surtout pour Opel jouant sa survie, face à l'ogre Volkswagen grignotant le marché européen.