PSA Peugeot Citroën : 400 postes d'intérimaires supprimés à Poissy

Voir le site Automoto

Peugeot 208 en production dans l'usine de Poissy en 2012
Par Romain TAMBURRINO|Ecrit pour TF1|2014-01-30T10:03:00.000Z, mis à jour 2014-01-30T12:09:26.000Z

La CGT de l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois indique avoir peur de nombreux licenciements. En cause la fermeture de l'usine cette année. Des employés toujours présents au sein de l'usine n'ont en effet, reçu aucune offre de reclassement.

Les jours sont durs pour les employés de PSA Peugeot-Citroën. Après l'annonce de la fermeture de l'usine d'Aulnay-sous-Bois, les directeurs avaient annoncé un reclassement des employés dans diverses usines de la boîte.

400 employés sans avenir certain ?
Actuellement, les délégués syndicaux CGT de l'usine sont dans l'attente de nouvelles de PSA suite au plan de sauvegarde pour l'emploi. « Il y a environ 400 salariés qui sont encore dans l'usine et qui n'ont aucune solution d'emploi et vont être licenciés au 1er avril, sur les 3.000 que comptait l'usine » a indiqué Jean-Pierre Mercier, délégué CGT.

Des employés reclassés mais pour peu de temps
Jean-Pierre Mercier a tenu a ajouté : « Parmi ceux qui ont quitté PSA et sont partis à l'extérieur, plusieurs centaines sont aujourd'hui à Pôle Emploi. La plupart ont eu accès à des CDD ou à des missions d'intérim, pas à des CDI. A présent, ils n'ont plus rien ».

Le 10 janvier dernier, Philippe Dorge, le DRH de PSA a assuré que tous les employés étaient en cours de reclassement après le 31 décembre.




Retrouvez l'essai vidéo Automoto de la Peugeot 208 GTi du 7 avril 2013