PSA Peugeot-Citroën : les futurs utilitaires pour Sevelnord

Voir le site Automoto

Citroën Jumpy 2012
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-08-31T14:38:00.000Z, mis à jour 2012-08-31T15:41:53.000Z

Abandonnés par FIAT, les utilitaires du groupe français avaient retrouvé une once d'optimisme avec l'arrivée de Toyota. Ce vendredi, PSA a confirmé que la production de la future génération resterait à l'usine de Valenciennes.

Aidé par Toyota, PSA Peugeot-Citroën confirme la production de ses futurs véhicules utilitaires à Sevelnord.

Mal parti


Sevelnord commençait à s'inquiéter particulièrement à partir de mai 2011. Fiat et PSA mettait alors à terme leur partenariat sur la production d'utilitaires, à l'horizon 2017. Puis vint la crise du groupe, amenant un large plan d'économies fin 2011 (et amplifié en 2012), incluant notamment la suppression de 8.000 postes, la fermeture du site d'Aulnay, et la réduction d'effectifs à Rennes, Poissy, ainsi que dans les rangs de l'administration.



Éclaircie estivale


Cependant, alors que Sevelnord n'attendait que peu de nouvelles optimistes, le groupe japonais débarquait le 23 juillet dernier avec un partenariat pour la production de véhicules et une implication dans le développement de la future génération. Ce vendredi, PSA Peugeot-Citroën confirme le prolongement de la production du "futur véhicule utilitaire léger de gamme moyenne K1", à savoir les prochains Peugeot Expert, Citroën Jumpy et une déclinaison Toyota.



Les prochains modèles Peugeot, Citroën et Toyota arriveront courant 2017, et disposeront d'un investissement de 750 millions d'euros pour leur bon développement.