Dans l'actualité récente

PSA Peugeot-Citroën : nouveau plan d'économies ?

Voir le site Automoto

Citroën usine DS3
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-06-28T12:50:00.000Z, mis à jour 2012-06-28T13:06:19.000Z

Le groupe automobile français PSA est en difficulté. Il devrait décider d'ici la fin du mois de juillet du sort des sites d'Aulnay et de Rennes, ainsi que d'un nouveau serrage de ceinture.

Philippe Varin, PDG de PSA Peugeot-Citroën, donne rendez-vous fin juillet pour les nouvelles décisions du groupe. Mauvais signe ?

Économies toujours


Des milliards économisés ces dernières années, puis un plan de 800 millions annoncé fin 2011 puis rapidement gonflé au milliard, PSA Peugeot-Citroën surveille ses finances et s'en inquiètent encore davantage en 2012 dans un contexte européen fort peu prospère. Un comité de groupé organisé ce jeudi a découlé sur la tenue d'un comité central extraordinaire fin juillet au plus tard, avec pour sujet, on s'en doute, un nouveau plan d'économies en projet.



Usines menacées


Qui dit économie dit souvent, et malheureusement, plan social, touchant en première ligne les forces salariales au coeur de la production. Ainsi, le site d'Aulnay-sous-bois (Seine-Saint-Denis) - comportant 3.000 postes permanents - fabricant la Citroën C3, est en grand danger, d'autant plus que la production y a été divisée par 3 en 5 ans. Egalement, c'est l'usine de Rennes qui est inquiétée, ses produits Citroën C5/C6 et Peugeot 508 étant de moins en moins compétitifs et remis en cause par le nouveau partenariat avec GM. Des rumeurs venaient néanmoins voir l'Opel Zafira se greffer sur les chaîne du site breton... mais rien n'a été encore décidé.



Les salariés - inquiets de leur sort - ont d'ailleurs déjà anticipé, se mettant en grève ce jeudi.