PSA Peugeot-Citroën : signature avec le chinois Changan

Voir le site Automoto

Changan PSA Peugeot Citroen Chine
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2010-07-13T09:04:00.000Z, mis à jour 2010-07-13T09:04:00.000Z

PSA Peugeot-Citroën vient de signer avec le groupe chinois Changan, pour établir une seconde joint-venture dans l'Empire du Milieu et tenter de tenir l'objectif de 8% du marché d'ici 2015.

Changan et PSA Peugeot-Citroën sont désormais liés, pour une seconde joint-venture du groupe français en Chine.


Peugeot et Citroën sont plutôt bien implantés en Chine, s'il on compare à Renault et ses ventes négligeables. Mais Volkswagen et General Motors ont pris une longueur d'avance, et les marques locales prennent une importance exponentielle. Mais PSA ne recule pas devant ce constat et se donne un défi.


Le français veut atteindre 8% du marché chinois d'ici 2015. Une réelle ambition, que certains qualifient d'irréaliste, et quelques modèles comme la Citroën C5 ou la Peugeot 408 ont déjà commencé la bataille avec brio. Alors après une joint-venture avec Dongfeng forte bientôt de trois usines, le partenariat avec Changan amène une nouvelle force de frappe.


Grand groupe industriel chinois, Changan a déjà à son actif deux grandes coentreprises avec Ford, Mazda et Suzuki, et construit également des voitures sous sa propre marque automobile. Environ 1,87 millions d'unités furent produites en 2009, soit la 4è force automobile chinoise, et la 3è en termes de ventes, avec 1,27 millions de véhicules.


La première opération consistera en l'importation de la Citroën DS3, de la future Citroën DS4 et la production de « véhicules utilitaires légers et de véhicules particuliers ». Ensuite, une gamme spécifique, commercialisée sous les marques Peugeot et Changan, sera proposée au second semestre 2012.

Alors PSA a-t-il toutes les clés en main pour réussir son pari ? Réponse dans 5 ans...