PSA Peugeot-Citroën : le sort d'Aulnay et des salariés fixé jeudi ?

Voir le site Automoto

Photo 4 : C3 NOUVELLE - 2009
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-07-11T10:46:00.000Z, mis à jour 2012-07-11T12:26:49.000Z

Le comité central d'entreprise du groupe français se déroulant jeudi est attendu de pied ferme. PSA devrait y annoncer la fermeture de l'usine d'Aulnay-sous-bois, partie du nouveau plan d'économies.

PSA Peugeot-Citroën devrai dévoiler jeudi un plan visant la suppressions de milliers d'emplois et l'avenir de plusieurs usines en France.

J-1


La tension est forte au sein du groupe PSA Peugeot-Citroën. Nous sommes à un jour d'un comité central d'entreprise, réunion qui doit détailler l'avenir proche du groupe et les décisions prises au niveau financier et social. Faisant suite au premier plan de 800 millions d'euros de fin 2011, il devrait accroître ce chiffre d'un milliard d'euros.



L'avenir en rouge


Ce plan d'économies se traduirait au minimum par la suppressions de 6.000 postes en Europe, et au pire, selon un syndicaliste FO, de "8.000 à 10.000 postes" en France. le principal site concerné est celui d'Aulnay-sous-Bois (93) connu pour ses conflits sociaux, qui serait fermé avec ses 3.000 postes, tandis que sont évoqués depuis des semaines les usines de Sevelnord (dont les 50% de Fiat viennent d'être rachetés) et de Rennes (35).



La crise, mais pas que


Le problème vient partiellement de la politique passée de PSA Peugeot-Citroën, du temps de l'ancien PDG Jean-Martin Folz, souligne LaTribune.fr. Augmentant le nombre d'usines et la productivité, ce plan n'a pas prévu la crise et jamais l'objectif de 4 millions de véhicules par an n'a été atteint. D'où une surcapacité (estimée à 25% en Europe sur les citadines), les sites ne tournant pas pleinement, mais coûtant cher au groupe. Comme si cela ne suffisait pas, la baisse des ventes des marques Peugeot et Citroën est bien plus sévère que celle du marché global en Europe (-15% contre -7%).



Nous devrions connaître en détails le plan d'économies PSA Peugeot-Citroën dans la journée de jeudi.