PSA et Renault en larges bénéfices au 1er semestre 2010

Voir le site Automoto

Logo PSA Renault
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2010-07-30T08:02:00.000Z, mis à jour 2010-07-30T08:02:00.000Z

PSA et Renault enregistrent respectivement des bénéfices au premier semestre 2010 de 680 et 823 millions d'euros, grâce au rebond de nombreux marchés et au succès de nouveaux modèles.

Renault et PSA Peugeot-Citroën terminent avec des bénéfices le 1er semestre 2010. Décryptage.


En rebond significatif de 21,7%, les ventes de voitures ont gonflé le chiffre d'affaires de Renault de 23,1% à 19,7 milliards d'euros. Le bénéfice semestriel est de 823 millions d'euros en ce début 2010, bien loin des 2,7 milliards d'euros de perte voilà un an.


Si la marque mère, Renault, n'est pas si mal lotie en termes de résultats, il faut souligner la participation active de Dacia, dont les ventes croissent de manière impressionnante, accentuées par l'arrivée du SUV Dacia Duster. Le groupe gagne ainsi des parts de marché mondiales, à 3,8% contre 3,65% en 2009.


PSA tire enfin un bénéfice après trois semestres passés dans les tumultes du négatif. Peugeot-Citroën engrange donc un gain de 680 millions d'euros, face aux pertes de 962 millions au 1er semestre 2009, et augmente son chiffre d'affaire de 20,8% à 28,4 milliards d'euros.


Le groupe français n°1 a lancé des modèles phares ces derniers mois, dont la Citroën DS3, le Peugeot RCZ, et des véhicules tiennent une belle forme comme le duo Peugeot 3008/5008. La Chine compte de plus en plus, pour 97 millions d'euros de bénéfices, et cela devrait s'intensifier avec la nouvelle coentreprise avec Chang'an.

Pour le reste de l'année, les deux groupes s'attendent à un tassement des ventes et donc des finances.