Dans l'actualité récente

PURE : de nouveaux moteurs F1 français en 2013

Voir le site Automoto

F1 Australie 2011
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2011-05-05T10:26:00.000Z, mis à jour 2011-05-05T10:39:44.000Z

La Formule 1 accueillera des moteurs 4 cylindres en 2013. Le fabricant français PURE dirigé par Craig Pollock et Christian Contzen est officiellement en ligne pour fournir les nouveaux blocs.

Le projet français ambitieux P.U.R.E. de fourniture moteurs et transmissions pour la saison 2013 de F1 démarre.


C'est officiel, le projet P.U.R.E. est lancé et promet de fournir des moteurs pour la saison 2013 de Formule 1. Made in France, ces blocs rejoindront le sport automobile roi et rejoindront la nouvelle réglementation de la F1 applicable dans 18 mois.

PURE est une entreprise fondée par Craig Pollock - l'ancien directeur de l'écurie BAR, ayant opéré en F1 de 1999 à 2005 - et Christian Contzen, architecte du V10 Renault en 1992 et à l'origine de l'écurie Renault en 2001. Signifiant Propulsion Universelle et Récupération d'Énergie, cette nouvelle firme a l'ambition de motoriser les futures monoplaces. Elle contient dans ses rangs Mécachrome, ancien partenaire de Renault F1.


« Dans l'absolu, nous voudrions être capables d'équiper six teams, s'il le fallait », déclare Christian Contzen. Le projet P.U.R.E. vise haut dans un univers de la F1 qui compte actuellement 13 écuries. Il faudra faire également avec de nouveaux entrants, on compte par exemple le groupe Volkswagen intéressé et qui pourrait aussi fournir la discipline en 2013. Un bien pour la Formule 1 qui est menacé de la disparition des motoristes actuels - Mercedes, Renault, Cosworth et Ferrari - encore incertains de fabriquer un 4 cylindres.


C'est une révolution qui se profile pour la Formule 1 dans moins de deux ans. La saison 2013 de la catégorie reine verra l'introduction de nouveaux moteurs plus économes et écologiques. Ces blocs seront des 4 cylindres de 1,6 litre de cylindrée, rentrant dans le programme de moteur universel fournissant la F1, le WRC, le GP2, etc. Une évolution décriée, mais nécessaire pour abaisser la pollution engendrée, et les coûts.

Et pour combler le tout, P.U.R.E. fabriquera aussi des boîtes de vitesses aux côtés des nouveau moteurs.