Race of Champions 2012 : Romain Grosjean titré

Voir le site Automoto

ROC Race of Champions Romain Grosjean
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-12-17T09:32:00.000Z, mis à jour 2012-12-17T09:36:28.000Z

Sorte de vengeance face à une saison de Formule 1 mitigée, le Français a battu le Danois Tom Kristensen dans la finale de la course des Champions à Bangkok (Thaïlande), dimanche soir.

Après avoir écarté Schumacher et Vettel, Grosjean a battu Kristensen en deux fois dans la finale ROC 2012.

Fête du sport automobile
Organisée chaque année pour réunir les pilotes les plus talentueux de la planète, du WRC à la Formule 1 en passant par le MotoGP, le Superbike, l'IndyCar et l'Endurance, la Race of Champions est la célébration des sports mécaniques. Ce week-end, les pilotes avaient rendez-vous à Bangkok, en Thaïlande. Pas de Loeb cependant, nos représentants français étaient Sébastien Ogier, pilote Volkswagen en rallye l'an prochain et tenant du titre, et Romain Grosjean, pilote F1 chez Lotus encore non confirmé pour 2013. Et cocorico, c'est ce dernier qui a remporté le titre en session individuelle, après la sixième victoire consécutive du duo Vettel-Schumacher en équipes nationales.


Le parcours
Cela commença par des phases de poule. Romain Grosjean a d'abord affronté le nouveau retraité Michael Schumacher, contre qui il a été défait pour 150 millièmes de seconde, puis a devancé le champion d'IndyCar Ryan Hunter-Reay et le Japonais Kazuya Ohshima (Super GT). Qualifié en quarts de finale, il prend l'avantage face au champion de F1 en titre, Sebastian Vettel, et se retrouve de nouveau face à Schumacher en demi-finales, qu'il bat cette fois-ci. En finale, le Franco-Suisse est en duel avec Tom Kristensen, pilote danois en endurance chez Audi, champion WEC 2012 et 8 fois vainqueur aux 24h du Mans. Prévue en 3 courses, la finale n'a besoin que des deux premières manches, remportées par Grosjean sur buggy puis en KTM X-Bow.

Cette victoire devrait sans doute le conforter dans son baquet chez Lotus pour la saison 2013 de Formule 1.