Race of Champions 2013 : annulation en raison des troubles en Thaïlande

Voir le site Automoto

Romain Grosjean lors de la Race of Champions 2012 sur KTM X-BOW
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-12-02T16:19:00.000Z, mis à jour 2013-12-02T16:31:47.000Z

Organisée chaque année depuis 1988, la Race of Champions (ou RoC) réunit les meilleures pilotes des sports mécaniques le temps d'un week-end. Mais à causes des manifestations politiques, l'évènement prévu à Bangkok les 14 et 15 décembre a été annulé.

Annulation logique
Créée en 1988, la Race of Champions est un évènement de fin d'année réunissant de nombreux pilotes et champions des sports mécaniques, du rallye au MotoGP, en passant par la F1. Comme l'an passé, l'édition 2013, prévue les 14 et 15 décembre, devait avoir lieu à Bangkok, en Thaïlande.


Or, des manifestations politiques ont débuté depuis plus d'un mois et ont redoublé d'intensité dans le pays et surtout ce week-end avec des affrontements dans la capitale. Les organisateurs, ainsi que l'Autorité des Sports de Thaïlande, ont décidé d'annuler la Race of Champions 2013, devant "l'actuelle situation politique".


Les organisateurs "recherchent des possibilités [...] à une date ultérieure".


Une brochette de champions était attendue
L'édition 2013 devait voir courir des pilotes prestigieux comme le champion du monde des rallyes (WRC) 2013 Sébastien Ogier, le champion GP2 2013 Fabio Leimer, le nonuple vainqueur des 24h du Mans Tom Kristensen, le triple champion RoC du titre Mattias Ekström, le tenant du titre RoC et pilote de F1 Romain Grosjean, le septuple champion de F1 Michael Schumacher, l'ex-pilote de F1 David Coulthard, le quintuple champion moto Mick Doohan et en hors-catégorie le recordman du saut en chute libre, l'Autrichien Felix Baumgartner.


Parmi les voitures utilisées, nous aurions du retrouver les Toyota GT86, Volkswagen Scirocco Cup, KTM X-Bow, Ariel Atom Cup, et la plus puissante Audi R8 LMS.