Dans l'actualité récente

Radars : les avertisseurs interdits et panneaux supprimés

Voir le site Automoto

Des radars tronçons bientôt sur les autoroutes ?
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2011-05-11T17:12:00.000Z, mis à jour 2011-05-11T19:11:01.000Z

Aujourd'hui, ont été annoncées les nouvelles mesures du gouvernement Fillon sur la question du radar. Adieu avertisseurs et aux panneaux, solutions pour augmenter la sécurité sur les routes de France.

Le comité de la sécurité routière a décidé d'enlever les panneaux annonciateurs et d'interdire les avertisseurs de radars.



Les détecteurs de radars étaient les seuls outils interdits, désormais il faudra rajouter à la liste les avertisseurs de radars, pour "dissuader les excès de vitesse" selon le communiqué de Matignon. Et plus poussé, "les cartes d'implantation des radars ne seront plus rendues publiques". Adieu donc les mises à jour pour les GPS.




Jusqu'à juillet 2010, tous les radars fixes avaient leur panneau annonciateur « contrôles automatiques » affiché 400 mètres en amont. Aujourd'hui, ils ne contiennent plus que le message « contrôles radars fréquents » et sont disposés entre 1 et 2 km avant les radars. Demain, ils seront tout bonnement supprimés. Argument : cette information "incite en effet certains conducteurs à ne respecter la réglementation des vitesses qu'à leur proximité".

Les radars
Adieu panneaux indicateurs de radars !




Ils sont déjà 10.000 au bord des routes françaises, les radars automatiques seont encore plus nombreux ces prochaines années puisque 1.000 nouvelles machines seront installées "d'ici à la fin de l'année 2012". Et les radars mobiles passeront eux à la nouvelle génération.





Au programme des autres mesures, des sanctions plus sévères pour les contrevenants. L'alcoolémie au volant sera synonyme de 8 points en moins sur le permis de conduire si le taux de 0,8 g/l est dépassé, dépasser de 50 km/h les limites de vitesse est un délit et téléphoner au volant coûtera 3 points (contre 2) sur votre carton rose e 1.500 euros. Les plaques pour moto seront aussi plus grandes, et une formation sera obligatoire pour les personnes n'ayant "pas conduit de deux-roues motorisés au cours des cinq dernières années".

Pas encore de date d'application pour ces mesures, qui arriveront pour l'été prochain.