Radars au feux rouge : des marseillais flashés à l'arrêt !

Radars au feux rouge : des marseillais flashés à l'arrêt !
Les nouveaux radars sur les feux tricolores ont été installés à Marseille. Les automobilistes commencent déjà à les remettre en cause. Ils ne seraient pas si fiables que ça. Explications.
Le problème est que le radar est un peu trop précis. Il flashe dès que le pare-choc dépasse d'à peine quelques centimètres le feux tricolore.

Beaucoup trop sévère
Ces nouveaux radars sont devenus la hantise des marseillais. Récemment mis en service, ils sont sensés sanctionner les chauffards qui grillent les feux rouges. Mais certains automobilistes de bonne foi en font aussi les frais : si vous marquez l'arrêt mais que vous dépassez de quelques centimètre de trop, le radar se déclenche.

Les contestations vont pleuvoir
Arnaud Attal, avocat au barreau de marseille, n'hésite pas à remettre en cause le dispositif : « Ce système et le matériel ne sont pas fiable. Ca ouvre un recours à tous les gens qui, aujourd'hui, se font flasher. » Pour ceux qui empruntent ces carrefours plusieurs fois par jour sont inquiets, comme ce commerçant : « Parfois le radar flashe alors qu'il n'y a aucune voiture ! »

La préfecture rappelle l'utilité de ces radars pour diminuer le nombre d'accidents en ville. Le respect des feux rouges, à Marseille comme dans la capitale, reste trop souvent aléatoire.



News associées