Rallye de Corse : Ogier écrase la première étape, Meeke frustré par une crevaison

Voir le site Automoto

Le Français Sébastien Ogier (Volkswagen Polo R) lors du Rallye de Monte-Carlo, première manche de la saison 2015 de WRC.
Par Alexandre Coiquil|Ecrit pour TF1|2016-09-30T17:58:15.856Z, mis à jour 2016-09-30T18:19:25.444Z

Sébastien Ogier a survolé la première journée du Tour de Corse, vendredi. Son rival Kris Meeke a perdu du temps suite à une crevaison dans l'ES3.

C'était la journée du bonheur pour Sébastien Ogier. Le pilote Volkswagen a complètement survolé la première journée du Tour de Corse et mis un gros coup d'assommoir sur la concurrence. Il abordera la deuxième journée de course en tête. 

Déjà vainqueur du shakedown jeudi, le Tricolore a remporté les quatre spéciales de cette première journée en 1'37"52 et repoussé la concurrence à 44". Thierry Neuville (Hyundai), 2e après les quatre premiers scratchs, mènera donc la chasse samedi lors de la deuxième étape. Vainqueur sortant, Jari-Matti Latvala a placé sa Polo-R WRC à la 3e place à 58". 


Meeke perd du temps, Camili en embuscade

Principal rival d'Ogier vendredi, Kris Meeke (Citroën) a crevé lors de l'ES 3 et laissé des plumes en cours de route. Le Britannique, 10e après cette première étape à presque 3 minutes d'Ogier (2'51"9), devra cravacher pour revenir dans le coup pour un podium. Autre bonne nouvelle pour les Bleus : Eric Camili, le local, a pris la 7e place à 2 minutes de son compatriote à bord de sa Ford Fiesta. Il faudra le suivre de près à domicile.

La deuxième étape du rallye débutera samedi à 9h22 avec l'ES 1 qui ralliera La Porta à Valle di Rostino (53,72 Km). Trois autres scratchs seront au programme. Les pilotes s'élanceront dans la dernière spéciale (Novella-Pietralba 2) à 17h01.