Rallye de Corse : Ogier tout proche du but

Voir le site Automoto

Sébastien Ogier Volkswagen Rallye Monte Carlo 2016
Par Alexandre Coiquil|Ecrit pour TF1|2016-10-01T17:51:36.611Z, mis à jour 2016-10-02T07:25:34.734Z

Vainqueur de deux nouveaux scratchs, samedi lors de la deuxième étape, Sébastien Ogier a pris une grosse option sur la victoire finale du Tour de Corse. Il devance Thierry Neuville de 44 secondes.

Sébastien Ogier est tout proche de la victoire en Corse. Le pilote Volkswagen a fait fructifier son avance acquise vendredi lors de la première étape, samedi, lors de la deuxième levée du Rallye de Corse. Vainqueur des ES 5 et 7, le Tricolore a accentué son avance sur Thierry Neuville (Hyundai) de deux petites secondes. Il abordera la dernière spéciale de 53,78 kilomètres (Antisanti - Poggio di Nazza) en position de force, avec 46" d'avance sur le Belge.

Neuville, à l'aise en Corse depuis le début du week-end, s'est lui imposé lors du dernier scratch, qui a relié Novella à Pietralba (30,80 Km), et mis à profit sa régularité pour récupérer 13" secondes sur Ogier, qui a assuré lors de cet ES 8. Il débutera la neuvième et dernière spéciale dimanche matin avec 21"5 d'avance sur Andreas Mikkelsen, 3e du général samedi.


Une bagarre Mikkelsen - Latvala pour le podium

Le pilote Volkswagen, vainqueur de l'ES 6, est parvenu à subtiliser la troisième marche du podium à Jari-Matti Latvala, pas en grande forme. Le Finlandais devra combler son retard de 33"3 pour grimper sur le podium. 

Au soir de cette deuxième journée, marquée par l'arrivée de la pluie, pas de révolution à signaler. Craig Breen (Citroën) a conservé sa 5e place, Kris Meeke, désormais 19e au général à 23 minutes, a lui remporté l'ES 5 pour l'honneur avant de percuter un arbre dans l'ES 6. Derrière, Dani Sordo (Hyundai) a lui grimpé de deux places et pris le 7e strapontin à Eric Camilli (Ford Fiesta). Le local devra combler +1'15" dimanche pour récupérer son bien.