Rallye du Portugal 2012 : Hirvonen déclassé, Østberg nouveau vainqueur

Voir le site Automoto

Hirvonen Citroën DS3 Rallye WRC Portugal 2012
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-04-02T08:53:00.000Z, mis à jour 2012-04-02T09:06:13.000Z

Jusqu'au bout, ce Rallye WRC du Portugal nous aura étonné. Après les abandons de Loeb puis de Solberg et Latvala, c'est l'exclusion du triomphant Hirvonen, laissant la victoire à Østberg.

Voici le résumé et les résultats improbables du Rallye WRC du Portugal 2012.



Essais et Qualifications du mercredi furent dominées par le finlandais Jari-Matti Latvala, qui pris ainsi sa place au départ du rallye le lendemain, avec déjà un abandon, celui du brésilien Paulo Nobre sur MINI. Après une première spéciale de chauffe de jour, les 3 suivantes de nuit ont fait des dégâts, avec la sortie de Sébastien Loeb sur une mauvaise compréhension de note. La Citroën DS3 part en tonneaux, c'est l'abandon. Latvala est premier en fin de nuit avec 26 secondes sur Solberg.


Il fallait se munir de tous les éléments possibles pour pouvoir suivre le cours des évènements. Les orages ont éclaté et ont donné des conditions extrêmes de pilotage pour les pilotes, dont le très chanceux ouvreur Dani Sordo qui a pris 50 secondes à 1 minute sur chaque spéciale. Derrière, c'est l'hécatombe, via Latvala, leader, tapant une pierre et partant dans le bas-côté. Quelques kilomètres plus loin, c'est au tour de son coéquipier Solberg de suivre la même issue. Les pilotes Ford sont hors course, mais pourront repartir le lendemain ! Tänak 4è fit une grosse erreur dans la foulée, et Neuville a été victime d'une surchauffe de sa Citroën DS3. De ce bourbier sans nom, Mikko Hirvonen s'extirpe en nouveau leader et gardera sa place après l'annulation du deuxième passage des 3 spéciales, une voiture bloquant l'accès entre deux d'entre-unes.


Après la veille à rebondissement, le calme est revenu, laissant Mikko Hirvonen apaisé avec une avance passant de 36 secondes à 1 minute et 12 secondes. Mads Østberg prendra la place de dauphin dès la première spéciale de ce samedi et prendra 30 longueurs d'écart avec le russe Novikov. Pendant ce temps, Petter Solberg fait l'effort et remporte 4 des 6 parcours, revenant 5ème, mais aurait pu dépasser Al-Attiyah si sa direction assistée ne lui avait pas fait défaut, l'amputant d'une minute en toute fin de journée. Dani Sordo, gagnera les 2 autres spéciales, et refait son retard à la 12ème position.


Ce dimanche sera de nouveau sous le signe de Ford, Latvala prenant 3 spéciales, Solberg, contre 2 pur Solberg et la super spéciale pour Sordo (MINI) prenant les 3 points. Hirvonen finira le rallye avec 2 minutes d'avance sur Østberg, mais coup de théâtre, le finlandais est déclassé pour embrayage et turbo non conformes aux alentours de 23h. Citroën s'en défend jugeant qu'il n'y eut "aucune volonté de tricher", que le turbo était dilaté après une surchauffe, et que " l'embrayage contrôlé était plus lourd que le matériel homologué" et pénalisait donc la voiture plus qu'autre chose. Østberg devient donc vainqueur surprise, Novikov second, et surtout Solberg improbable sur le podium !



1. Mads Østberg (Ford Fiesta) en 4h21min16.1
2. Evgueny Novikov (Ford Fiesta) +1min33
3. Petter Solberg (Ford Fiesta) +1min55
4. Nasser Al-Attiyah (Citroën DS3) +6min05
5. Martin Prokop (Ford Fiesta) +6min09
6. Dennis Kuipers (Ford Fiesta) +6min47
7. Sébastien Ogier (Skoda Fabia) +7min09
8. Thierry Neuville (Citroën DS3) +8min37
9. Jari Ketomaa (Ford Fiesta) +9min52
10. Peter Van Merksteijn (Citroën DS3) +10min11




1. Sébastien Loeb (Citroën DS3) 66 pts
2. Petter Solberg (Ford Fiesta) 62 pts
3. Mads Østberg (Ford Fiesta) 53 pts
4. Mikko Hirvonen (Citroën DS3) 50 pts
5. Evgueny Novikov (Ford Fiesta) 39 pts
6. Jari-Matti Latvala (Ford Fiesta) 28 pts
7. Dani Sordo (MINI Countryman) 21pts
8. Nasser Al-Attiyah (Citroën DS3) 20 pts
9. Ott Tänak (Ford Fiesta) 15 pts
10. Martin Prokop (Ford Fiesta) 14 pts