Rallye du Var : l'accident de trop ?

Voir le site Automoto

Accident Rallye du Var
Par Julien LECORNU|Ecrit pour TF1|2012-05-22T14:05:00.000Z, mis à jour 2012-05-22T14:13:34.000Z

Deux semaines avant l'accident du Rallye du Var qui a fait 2 morts, un spectateur était décédé lors du Rallye de Lozère. Le problème de la sécurité lors de ces rallyes est donc une nouvelle fois pointé du doigt.

Ce n'est pas une nouveauté, la question de la sécurité au bord des pistes de rallye est une nouvelle fois posée.



Le risque zéro n'existe pas


Le pilote de rallye Simon Jean-Joseph précisait dans journal de Claire Chazal du 19 mai dernier : «Nous n'avons jamais été aussi briefé et cadré en terme de sécurité. Aujourd'hui, on n'est pas à l'abri d'un accident mais d'énormes efforts ont été faits ces dernières années pour arriver au risque zéro. » Mais certains spectateurs continuent de s'amasser en dehors des zones sécurisées.






De plus en plus de zones sécurisées


A chaque rallye, les organisateurs sécurisent de plus en plus les zones réservées aux spectateurs. Elles sont éloignées de la route ou parfois même en hauteur. Une charte du spectateur est distribuée où l'on conseille d'éviter les sorties de virage ou les zones de freinage. On demande aussi de rester vigilant lors de la prise de photos ou de vidéos.



Plusieurs accidents mortels cette saison


Ce week-end encore, un pilote et son co-pilote sont décédés en Belgique. La Mitsubishi Lancer a quitté la route lors d'un croisement avant d'heurter un arbre et de prendre feu. Il y a moins d'un mois, c'est un spectateur de 65 ans qui a été fauché en Lozère. L'ancien pilote, qui avait participé dans le passé à l'organisation de cette compétition, ramassait un débris sur la route.



Après ce nouvel accident mortel en Rallye, la ministre des sports Valérie Fourneyron souhaite prendre rapidement de nouvelles dispositions.