Dans l'actualité récente

Rallye WRC Catalogne 2015 : Mikkelsen vainqueur, Ogier dans les rails

Voir le site Automoto

Sébastien Ogier (Volkswagen) Rallye de Catalogne 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-10-25T12:13:05.392Z, mis à jour 2015-10-25T12:25:25.661Z

Sébastien Ogier (Volkswagen) a percuté un rail dans les derniers virages du Rallye de Catalogne, laissant à Andreas Mikkelsen sa première victoire en WRC, de justesse devant Jari-Matti Latvala.

Pourtant déjà sacré champion du monde des rallyes 2015, Sébastien Ogier a pris tous les risques au Rallye WRC de Catalogne.

Sébastien Ogier en mode taxi à Monaco avec sa Volkswagen Polo R


Ogier impérial mais craque

Dominateur sur les pistes de rallyes depuis son arrivée avec Volkswagen début 2013, Ogier parait presque imbattable. Pourtant, si la brève 1è spéciale fut remportée par le Gapençais, l’épreuve catalane avait débuté vendredi par une domination de Robert Kubica. Leader au terme de la 4ème spéciale, le Polonais a cassé une roue puis a été frappé par une crevaison, laissant un duel Ogier-Latvala, où vient même s’incruster un étonnant Ott Tänak.

Samedi matin, deux rebondissements, l’Estonien part dans une barrière en arrachant la roue avant, et le Finlandais subit une crevaison, perdant une minute. Sébastien Ogier est ainsi seul au général à plus de 50 secondes, et ne sera jamais rattrapé.

Mais dans les dernières minutes, alors qu'il est le dernier à s'élancer dans la 23ème et ultime spéciale, le Français se met loupe un virage et détruit la roue arrière droite et l'avant de sa Polo dans les rails.  Perdant le rallye sur cette faute Ogier laisse la Power Stage et la victoire à Mikkelsen s'imposant devant Latvala.



Mikkelsen reprend Latvala

Malgré l'erreur d'Ogier, Andreas Mikkelsen et Jari-Matti Latvala offrent un doublé à Volkswagen, mais non sans lutte. Le Norvégien a passé le Finlandais dans la 21è spéciale, et ne doit sa première position qu’à 3 petites secondes au terme de la Power Stage. Au championnat, la seconde place reste donc en jeu, Latvala n’ayant plus que 16 points d’avance.

Plus loin, Dani Sordo donne à Hyundai une 3è place inesprérée, tandis que Mads Ostberg (Citroën DS3) prend la 4ème place sur son coéquipier Kris Meeke pour moins de 2 secondes !