Rallye WRC d'Argentine 2015 : Jari-Matti Latvala abandonne

Voir le site Automoto

Jari-Matti Latvala Polo Rallye WRC Argentine 2015
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-04-26T14:36:00.000Z, mis à jour 2015-04-26T17:29:04.000Z

Énième mauvaise nouvelle pour Volkswagen au Rallye d'Argentine : Jari-Matti Latvala a abandonné lors de la onzième spéciale, dimanche.

C'est réellement une course à oublier pour Volkswagen. Après les problèmes rencontrés par Sébastien Ogier (sa Polo R tournait sur trois cylindres) et Andreas Mikkelsen (crevaison après un tête à queue) vendredi, Jari-Matti Latvala a dû abandonner durant l'avant-dernière spéciale, au Rallye d'Argentine. Des soucis de transmission l'avaient déjà empêché de partir à la chasse de Kris Meeke (Citroën), solide leader.

SS11 Volkswagen - El Condor - Copina (16,32 km)
Andreas Mikkelsen doit nourrir de sacrés regrets, car sa Polo R lui permet de s'envoler à chaque spéciale. C'est son troisième scratch d'affilée et le Norvégien termine devant Dani Sordo (Hyundai) et son coéquipier Sébastien Ogier, qui tentera de sauver les meubles lors de la Power Stage. En revanche, Jari-Matti Latvala a malheureusement été lâché par sa mécanique, un problème moteur l'ayant empêché de terminer la spéciale. Il occupait la troisième place au général, troisième place que récupère finalement le britannique Evans. Ce dernier pourrait signer son premier podium en WRC.



WRC Argentine 2015 ES11



Devant, les Citroën d'Østberg et Meeke ne prennent plus de risque, le leader se contentant même du septième chrono. Onze secondes plus lent durant l'ES11, il compte 27 secondes d'avance sur son coéquipier avant la dernière spéciale. Vu les consignes de leur équipe, ils ne chercheront pas à surpiloter lors de la Power Stage, "Je leur ai répété la même chose depuis le début du week-end : je veux les deux voitures en bonne position à l'arrivée. Dans cette situation, avec les écarts tels qu'ils sont, je pense qu'ils sont assez intelligents pour savoir ce qu'ils ont à faire." a expliqué Yves Matton, directeur de Citroën Racing. Il a ajouté, "Nous attendons un très bon résultat - et une victoire en particulier - depuis longtemps. Pour toute l'équipe, qui a travaillé très dur, ce serait le plus beau des remerciements."

En revanche, Volkswagen fera probablement tout pour empocher les points.