Dans l'actualité récente

Rallye WRC d’Italie-Sardaigne 2015 : Paddon en tête vendredi midi

Voir le site Automoto

Henry Paddon Hyundai i20 Rallye Italie Sardaigne 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-06-12T10:21:32.166Z, mis à jour 2015-06-14T12:10:18.809Z

Se défaisant les difficultés des premières spéciales, le néo-Zélandais Hayden Paddon (Hyundai) a pris la tête vendredi midi au terme de la 5ème spéciale, plus de 20 secondes sur les Volkswagen de Jari-Matti Latvala et de Sébastien Ogier.

6ème épreuve de la saison 2015 du championnat du monde des rallyes, l’étape de(Italie-Sardaigne a début jeudi 11 juin au soir avec un classement dominé par Sébastien Ogier (Volkswagen) auteur des 3 premières victoires (Monte-Carlo/Suède/Mexique) à 105 points, face à Andreas Mikkelsen (Volkswagen) à 63 points et Mads Ostberg (Citroën) à 57 points.

Jeudi 11 juin

1ère spéciale (2,5 km) : sur ce court tracé, les écarts sont très faibles, le Top 10 état réuni en 5 secondes. A ce jeu, Martin Prokop prend la tête sur la Ford Fiesta, 1,7 s devant Andreas Mikkelsen (VW) et 3 secondes devant Ott Tänak et Thierry Neuville. Leader du championnat, Sébastien Ogier n’est que 6ème à 3,4 secondes, ex-aequo avec son coéquipier Jari-Matti Latvala.

Vendredi 12 juin

2ème spéciale (26,3 km) : Ni Volkswagen ni Citroën, c’est la Hyundai de Hayden Paddon qui s’offre de loin le temps scratch de la spéciale, plus de 5 secondes face à Ogier, 7 sur Sordo et 10 sur Latvala. Au général, le néo-Zélandais prend la première place pour 4 secondes sur le Français et un peu  moins de 9 secondes sur les deux autres Polo.

3è spéciale (18,3 km) : Paddon accroît son avance, laissant Latvala et Ott Tänak à 11 secondes, ainsi que Mikkelsen et son coéquipier Neuville à 13 secondes, tandis qu’Ogier termine seulement 6ème à 18 secondes. Au général, le Français est rétrogradé en 4ème position à 22 secondes de la Hyundai, devancé par les autres Volkswagen de Latvala (+20 s) et Mikkelsen (+21,5 s). Robert Kubica (Citroën), abandonne alors qu’il était 6ème.

4ème spéciale (14,4 km) : Paddon renouvelle l’exploit. Le Néo-Zélandais prend encore quelques secondes sur ses poursuivants, 4 secondes sur son coéquipier Hyundai Thierry Neuville, et plus de 5 secondes aux Volkswagen d’Ogier et Latvala. Au classement, ces deux derniers s’éloignet à 25,5 et 27,3 secondes de Paddon, suivi d’un trio Sordo/Neuville/Tänak en moins de 4 secondes. Quant à Mikkelsen, grosse déception, il abandonne sur une suspension cassée au 4è km.

5ème et courte spéciale (2,6 km) : les Volkswagen Polo refont enfin leur retard, Ogier prenant le temps scratch pour un centième devant Latvala quand Paddon lâche, et recollant à respectivement 25,1 et 23 secondes de Paddon.