Rallye WRC de Grande-Bretagne 2015 : Ogier menacé par Meeke dans la spéciale 4

Voir le site Automoto

Sébastien Ogier (Volkswagen) au Rallye WRC de GB 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-11-13T14:50:45.421Z, mis à jour 2015-11-13T15:43:07.721Z

Suite à l'accident du Tour de Corse, Sébastien Ogier (Volkswagen) prend sa revanche au Pays de Galles avec la tête du classement après la 4ème spéciale, 7,7 secondes devant Kris Meeke (Citroën). Jari-Matti Latvala et Thierry Neuville ont déjà abandonné.

Après un accident dans les dernières minutes du Tour de Corse, donnant la victoire à Andreas Mikkelsen, Sébastien Ogier compte se refaire au Rallye de Galles ce week-end.


Spéciale 1 - Hafren (32 km)

Le Gapençais a bien démarré cette première épreuve ce matin, prenant le temps scratch en 18’28.2, mais non sans difficultés : « Il y avait quelques personnes stupides marchant sur la route, qui ne bougeaient même pas quand j’arrivais ». Malgré cela, il contient son coéquipier Jari-Matti Latvala, en avance sur tout le tracé mais concédant 8 dixièmes de retard à l’arrivée.

 Le troisième pilote Volkswagen, Mikkelsen, pointe 4ème à 7 secondes, derrière Kris Meeke (Citroën) comptant bien faire « à domicile », troisième à 4,4 secondes d’Ogier. L’autre « local » Elfyn Evans (Ford M-Sport) pointe 6ème à 21,1 secondes, loin derrière son coéquipier Norvégien Mads Ostberg, 5ème à 12 secondes, et talonné par Dani Sordo (Hyundai) à 21,3 secondes. Thierry Neuville (Hyundai) récupère le 8ème temps à 25 secondes, Ött Tänak (Ford M-Sport) est à 28 secondes, Robert Kubica (Ford) complétant le Top 10 à 29,2 secondes.

Spéciale 2 – Sweet Lamb (3,2 km)

Sur ce court tracé, Ogier a pris l’avantage en 2’06’03, augmentant sa domination sur ses poursuivants. La plus menaçant, Latvala, est déjà éliminé, abandonnant après être parti dans le fossé, mais Volkswagen n’a pas encore communiqué l’étendue des dégâts sur la Polo R WRC. La seconde place est reprise par Meeke, auteur du seconde chrono et pointant à 6 secondes du Français.

Troisième, Mikkelsen vit son écart grimper à 10,2 secondes, celui d’Ostberg à 15,9 secondes, Sordo prenant la 5ème position du général à 24,7 secondes, devant Evans (+27,1 s) et Neuville (28,7 s). Kubica progresse avec la 8ème place du classement à 33,7 secondes, passant Tänak (+34,6 s) et Paddon étant 10è (37,3 s).

Spéciale 3 – Myherin (30 km)

Une nouvelle fois, Ogier a battu les Nordiques. Le triple champion du monde a pris 7 secondes supplémentaires à Meeke, Mikkelsen et Ostberg, respectivement repoussés à 13, 17 et 23 seconde au général. C’est encore pire pour Evans, 5ème à désormais 40 secondes, Sordo perdant du terrain après son 8è temps, et comptant 49,4 secondes sur Ogier.

Alors qu’il était septième, Neuville a tapé un arbre et arraché une roue, laissant sa position à Paddon (+54,5 secondes). Deuxième victime de cette spéciale, Robert Kubica a crevé et perdu 3 minutes, donnant sa 8ème place à Tänak (+56,9 secondes), suivi de Martin Prokop (+1’21) et le Français Sébastien Lefebvre (+1’44).

Spéciale 4 – Hafren 2 (32 km)

Premier retournement de situation dans ce Rallye de Grande-Bretagne sur un tracé s’étant dégradé, Kris Meeke a pris le dessus sur Sébastien Ogier, avec un temps scratch de 18’56’’8, 5,2 secondes plus rapide, de quoi revenir à 7,7 secondes au général sur le Français. Par contre, les Norvégiens s’éloignent, Mikkelsen affichant 22,8 secondes et Ostberg 33,2 secondes de retard. Evans, qui était 5ème, crève et perd 1’23, glissant à la 9ème position au général à +1’58.

Dani Sordo, 5ème, perd encore 18 secondes pour passer – déjà – à plus d’une minute au classement, tandis que Kubica tente de refaire son retard en prenant le 6ème temps, mais accusant 3 minutes 45 de retard. Tänak (+1’15), avec un 7ème chrono, double Paddon (+1’28), Prokop récupérant la 8ème place à 1’55. Lefebvre reste 10ème à 2’12 d’Ogier malgré son 8ème chrono lors de cette spéciale.