Rallye WRC de Monte-Carlo 2012 : bilan du deuxième jour

Voir le site Automoto

Dani Sordo MINI Countryman Monte-Carlo WRC 2012 02
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-01-19T18:30:00.000Z, mis à jour 2012-01-19T18:37:57.000Z

Première épreuve du championnat WRC 2012, le Rallye de Monte-Carlo a offert deux jours animés, avec une journée de jeudi marquée par la domination Loeb, le duel Sordo-Solberg et le crash d'Ogier.

Voici le résumé de du Jour 2 du Rallye WRC Monte-Carlo 2012.



En champion WRC en titre, recordman avec 8 trophées en championnat du monde des rallyes et grand favori, Sébastien Loeb a dominé encore largement cette deuxième journée du Monte-Carlo 2012, menant sa Citroën DS3 sur des routes parfois gelées, mais à un rythme quasi inatteignable par les concurrents. Son avance se porte à 1 minute 37 secondes.


S'il n'y a plus ou presque à rivaliser avec Loeb, le cmbat est intense derrière le leader, entre le norvégien Petter Solberg (Ford) et l'espagnol Daniel Sordo (MINI). S'échangeant en permanence les 2 et 3ème places du classement général, les pilotes offre un beau duel de chronos, où Solberg s'impose en fin de journée, avec seulement 3,7 secondes d'avance !



Tout comme hier avec Jari-Matti Latvala étant sorti de la route et ayant abandonné, un incident a marqué la dernière spéciale de la journée. C'est le français Sébastien Ogier, qui a cravaché au volant de la modeste Skoda Fabia S2000, mais apparemment trop. L'officiel de Volkswagen est sorti de route à haute vitesse dans la spéciale 10, mais sans conséquences pour lui et son copilote, Julien Ingrassia.


Et surtout des français ! Ils sont là où on ne les attendait pas, et étonne par leurs performances. Commençons d'abord par le russe Evgeny Novikov, 5ème au classement général avec la Ford Fiesta de M-Sport Stobart et à quelques secondes de Mikko Hirvonen, découvrant encore sa Citroën DS3. Côté tricolores, Pierre Campana profite d'une MINI Countryman performante au 7ème rang, et François Delecour fait parler son expérience du Monte-Carlo - qu'il a remporté il y a 18 ans - pour se placer 6ème.


1. Sébastien Loeb (Citroën DS3) en 2h45:56.9
2. Petter Solberg (Ford Fiesta) +1:37.2
3. Daniel Sordo (MINI Countryman) +1:40.9
4. Mikko Hirvonen (Citroën DS3) +3:40.4
5. Evgeny Novikov (Ford Fiesta) +3:51.5
6. François Delecour (Peugeot 207) +5:19.9
7. Pierre Campagna (MINI) +6:49.6
8. Ott Tanak (Ford Fiesta) +7:00.6
9. Per-Gunnar Andersson (Proton Satria S2000) +10:08.9
10. Kevin Abbring (Skoda Fabia) +10:31.4


Demain vendredi sera une journée plus calme avec seulement 3 étapes (77,3 kms), avant la terrible étape du Col du Turini samedi.