Rallye WRC de Monte-Carlo 2015 : Loeb frappe fort d'entrée de jeu

Voir le site Automoto

Sébastien Loeb et Daniel Elena lors du shakedown du Rallye de Monte-Carlo 2015.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-01-23T09:16:00.000Z, mis à jour 2015-01-23T10:11:18.000Z

Pigiste de luxe pour le team Citroën, l'Alsacien a fait parler tout son talent pour terminer en tête à l'issue de la première journée du Rallye de Monte-Carlo, manche d'ouverture du championnat du monde WRC 2015.

Brillante, époustouflante, impressionnante. Les superlatifs ne manquent pas pour décrire la performance réalisée par Sébastien Loeb lors des deux premières spéciales du Rallye de Monte-Carlo, manche d'ouverture du championnat du monde WRC 2015 qui s'est déroulée en nocturne ce jeudi 23 janvier. L'Alsacien devance le double champion du monde en titre, le Français Sébastien Ogier (Volkswagen) qui a lui aussi brillé pour revenir sur les talons de son compatriote et entretenir le suspense avant le début de la seconde étape.

>> La carrière de Sébastien Loeb résumée en dix photos

ES1 : Le récital de Loeb
Pigiste de luxe pour Citroën en attendant le début de la nouvelle saison de WTCC (le championnat du monde de Voitures de tourisme), Sébastien Loeb a démontré qu'il n'avait rien perdu de son incroyable talent sur une épreuve qu'il a déjà remporté à sept reprises. Dès la première spéciale, le natif d'Haguenau a frappé fort en signant un temps de plus de 15 minutes, reléguant son plus proche rival, le surprenant Estonien Ott Tänak (Ford) à plus de 22 secondes.

Le double en champion du monde en titre Sébastien Ogier a quant à lui sauvé les meubles pour terminer à la 3e place, pointant à presque 31 secondes de Loeb. Sa position d'ouvreur ne lui a pas facilité la tâche mais le Gapençais s'en est bien sorti sur les 21,31 km de cette première spéciale de l'année. Derrière, le Britannique Kris Meeke (Citroën) et le Norvégien Mads Østberg (Citroën) complètent le top 5 et confirment leur position d'outsider.

ES2 : La superbe réplique d'Ogier
Surpris par la vélocité de Loeb dans la première spéciale, Ogier a répliqué de fort belle manière, faisant honneur à ses deux titres de champions du monde. Extrêmement rapide sur les 19,68 km de la seconde spéciale, le Gapençais a grignoté 17,6 secondes ( !) à son rival alsacien malgré des conditions de course changeantes. Une performance exceptionnelle lui permettant de pointer à 13,3 secondes du pilote Citroën, 3e de cette épreuve.

Entre les deux Français, le vice-champion du monde Jari-Matti Latvala (Volskwagen) s'est intercalé mais n'a pu faire mieux que de terminer à 10,7 secondes d'Ogier. Les conséquences au classement général sont immédiates : il est troisième, à déjà 36,1 secondes de Loeb.

Si rien n'est encore joué, le duel tant attendu entre les deux Français a bel et bien démarré et va se poursuivre ce vendredi 23 janvier avec la deuxième journée d'un Rallye de Monte-Carlo qui a démarré sur les chapeaux de roues.

Top 5 au Général :
1-Loeb (Citroën DS3) en 30:08.2
2-Ogier (Volkswagen) + 13,3
3-Latvala (Volkswagen) + 36,1
4-Tanak (Ford) + 38,6
5-Evans (M-Sport) + 47,4