Rallye WRC de Monte-Carlo 2015 : Ogier se déchaîne, Loeb toujours leader

Voir le site Automoto

Sébastien Ogier au volant de sa Volkswagen Polo R lors du Rallye de Monte-Carlo 2015.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-01-23T11:48:00.000Z, mis à jour 2015-01-23T11:59:24.000Z

Solides leaders du Rallye de Monte-Carlo, Sébastien Loeb (Citroën DS3) et Sébastien Ogier (Volkswagen) sont seuls au monde dans la lutte pour la victoire et c'est toujours l'Alsacien qui conserve un léger avantage sur son rival gapençais.

Si Sébastien Loeb (Citroën DS3) est la star de ce Rallye de Monte-Carlo 2015, manche d'ouverture de la nouvelle saison de WRC, il ne faut pas oublier que le double champion du monde en titre, c'est bien Sébastien Ogier (Volkswagen). A l'affût derrière son rival lors des deux premières spéciales, le Gapençais est reparti tambour battant ce vendredi 23 janvier pour revenir à seulement trois petites secondes de la tête de course occupée par l'Alsacien. Seuls au monde, les deux Français ont - déjà - relégué la concurrence à plus d'une minute.

ES3 : Loeb remet les pendules à l'heure
Malgré ses difficultés rencontrées hier lors de l'ES2, la faute à des conditions de courses loin d'être optimales avec de la boue par endroits sur la route, Sébastien Loeb a mis tout le monde d'accord dès le début de la deuxième étape de ce Rallye de Monte-Carlo 2015. Sur cette spéciale longue de 15,84 km, le natif d'Haguenau a brillé au milieu d'un brouillard épais comme lui seul sait le faire.

Au total, l'Alsacien reprend 15 secondes à Sébastien Ogier, reléguant son plus proche rival à plus de 28 secondes. Derrière, la surprise estonienne Ott Tänak s'accroche avec une 6e place lors de cette spéciale, gardant à un dixième près sa troisième place au Général devant le Gallois Elfyn Evans (M-Sport). Le top 5 est complété par le vice-champion du monde Jari-Matti Latvala (Volkswagen), loin d'être à l'aise sur cette manche d'ouverture de la saison.

ES4 : Kubica émerge devant Ogier
Après avoir abandonné hier lors de la première étape à cause de problèmes électriques consécutifs à une sortie de piste, le Polonais Robert Kubica (Ford Fiesta RS) est reparti du bon pied ce vendredi matin en signant le meilleur temps de l'ES4. Sur les 25,81 km de cette spéciale, l'ancien pilote de Formule 1 (2006-2010) a émergé devant un Ogier survolté, le Gapençais terminant à seulement trois secondes de la tête.

Le double champion du monde en titre refait ainsi un peu de son retard sur Loeb, quatrième de l'ES4 à sept secondes de Kubica. Les conséquences au général sont immédiates : l'écart entre l'Alsacien et Ogier passe de 28,3 secondes à 24,3 secondes. Latvala sauve les meubles avec une 3e place lors de cette spéciale et éjecte du podium Tanak, quatrième devant Evans.

ES5 : La bonne affaire pour Ogier
Toujours aussi insatiable, Ogier n'est pas encore passé devant Loeb mais a presque fait le plus dur en revenant à trois secondes de la tête de course. Le Gapençais a survolé l'ES5 longue de 24,40 km en talonnant le surprenant Kubica, à nouveau le plus rapide lors de cette spéciale, et revient désormais à trois petites secondes de Loeb au classement général.

Sans aucun doute très prudent pour ne pas commettre l'irréparable, l'Alsacien a préféré évoluer en retrait lors de cette ES5, terminant seulement 4e à 22,1 secondes de la tête de course. Latvala prend quant à lui une option sur la troisième marche du podium, devançant Tanak et Evans de respectivement 24,3 et 37,7 secondes.

La suite de la deuxième étape du Rallye de Monte-Carlo 2015 se poursuit ce vendredi 23 janvier avec trois nouvelles spéciales à venir cet après-midi.

Top 5 au Général :
1-Loeb (Citroën DS3) en 30:08.2
2-Ogier (Volkswagen) + 3,0
3-Latvala (Volkswagen) + 1:07.7
4-Tanak (Ford) + 1:35.0
5-Evans (M-Sport) + 1:48.4