Rallye WRC de Suède 2015 : Neuville passe devant

Voir le site Automoto

Thierry Neuville sur la Hyundai
Par Nicolas SCHIAVI|Ecrit pour TF1|2015-02-14T15:32:00.000Z, mis à jour 2015-02-14T20:07:25.000Z

Alors que tout le monde attendait un duel entre les Polo d'Andreas Mikkelsen et Sébastien Ogier, c'est Thierry Neuville qui s'est offert une incroyable après-midi ponctuée de deux scratchs et d'une première place au classement général.

Après une belle remontée au classement à la faveur de trois victoires dans les spéciales de samedi matin, Sébastien Ogier avait l’occasion de reprendre la tête du Rallye de Suède au détriment d’Andreas Mikkelsen. Si le Français s’est contenté de limiter la casse, la vraie sensation est venue de Thierry Neuville. Le Belge est le nouveau leader du Rallye de Suède et a offert des sensations fortes aux spectateurs.

ES15 : Neuville au top

Comme au premier passage dans la matinée, la position de départ au 18,15km de Fredriksberg a été déterminante pour la suite des opérations. Sur sa Hyundai i20, le Belge Thierry Neuville a créé la sensation en s’offrant un superbe scratch, laissant Andreas Mikkelsen à 3’’7 et Kris Meeke à 3’’8. Sébastien Ogier a très mal entamé son après-midi avec un treizième chrono qui lui fait perdre sa deuxième place au général, à 12’’6 de son rival norvégien.

ES16 : Ogier refait (un peu) son retard

Alors qu’ils ont longtemps fait la course en tête aux temps intermédiaires, Andreas Mikkelsen et Thierry Neuville ont mal négocié la dernière partie du parcours et ont respectivement enregistré les 8ème et 6ème chronos. Sébastien Ogier, cinquième, a mieux appréhendé une course finalement remportée par la Citroën DS3 de Kris Meeke en 11’38’’5, signant le premier scratch du constructeur sur le rallye. Au classement général, c’est le status quo, même si le Français reprend deux secondes au leader Mikkelsen et revient à 10’4.

ES17 : ça va moins vite

Parti en première position, Sébastien Ogier n’a pas réussi à s’extirper de la neige contrairement à Robert Kubica (Ford Fiesta RS) qui s’élançait dans les derniers et a signé le meilleur temps du sprint en 1’58’’4. Le Français perd sept secondes par rapport à son chrono de la matinée ! Une super-spéciale sans grosse conséquence au classement général avec des écarts infimes départageant les trois hommes de tête.

ES18 : Neuville impressionne

Déjà grand gagnant de l’après-midi, Thierry Neuville a enfoncé le clou, profitant de pneus neufs pour enregistrer la meilleure performance sur les 24,63 km de Vargasen en 13’24’’4. Le Belge, constamment à l’attaque, s’est même offert le record de saut du Colin’s Crest avec un bond à 44 mètres ! Troisième de la spéciale, Sébastien Ogier a tiré son épingle du jeu en 13’30’’3, parvenant à reprendre une poignée de secondes à Andreas Mikkelsen. Plus important, le coureur belge prend la première place du classement général devançant désormais Andreas Mikkelsen et Sébastien Ogier. Dimanche, il s’élancera derrière les deux Polo et tentera de garder son trône.

Top 5 au Général :
1-Neuville (Hyundai) en 2h29'54''

2-Mikkelsen (Volkswagen) + 01''5

3- Ogier (Volkswagen) + 09''6

4-Østberg (Citroën DS3) + 53''4

5-Tanak (Ford) + 1'29''02