Rallye WRC de Suède 2015 : Ogier n'a pas dit son dernier mot

Voir le site Automoto

Sébastien Ogier
Par Nicolas SCHIAVI|Ecrit pour TF1|2015-02-14T10:09:00.000Z, mis à jour 2015-02-14T20:07:46.000Z

Après une première journée où il est parti à la faute, Sébastien Ogier s'est bien repris en remportant trois spéciales samedi matin. Il est tout proche d'Andreas Mikkelsen qui conserve néanmoins la tête du classement pour deux secondes.

Le suspens reste entier. En signant un retour en grandes pompes et en profitant des erreurs d'Andreas Mikkelsen, Sébastien Ogier n'est qu'à un cheveu de reprendre le leadership de la course.

ES 11 : Mikkelsen sur sa lancée

Les premières lueurs matinales n'ont pas été véritablement favorables au Français. Andreas Mikkelsen a en effet continué sur sa lancée en enchaînant avec une victoire sur la onzième spéciale du Rallye de Suède, signant un temps de 10’33’’9. Mais sur les 18,15km de Fredriksberg, Sébastien Ogier (+6’’) a repris du poil de la bête, annonçant un retour fracassant qui s'est confirmé par la suite.

ES 12 : Ogier reprend plus de 8 secondes

Vainqueur de la spéciale n°12 devant Jari-Matti Latvala (+1’’3), le Français a montré un nouveau visage et est parvenu à reprendre huit secondes au Norvégien, quatrième du parcours et victime d’une petite sortie de route. S’il restait à 22’’7 du leader, il reprenait la deuxième place à Thierry Neuville.

ES 13 : Ogier confirme

L’embellie s’est poursuivie sur la piste glacée de Hagfors Sprint où le coureur tricolore a encore grignoté quelques secondes au général tout en signant le meilleur chrono. La stratégie offensive, qui n’avait pas souri au Français en début de rallye, a enfin porté ses fruits. Il en profite pour consolider sa deuxième place au détriment de Thierry Neuville.

ES 14 : Mikkelsen à la faute

Finalement, Sébastien Ogier a clôturé cette matinée de la plus belle des manières en signant un nouveau scratch sur la glace de la quatorzième spéciale pendant que Mikkelsen perdait beaucoup de temps après un tête-à-queue. Avec 1’’7 sur le Sébastien Ogier, le leader a vu son principal concurrent revenir à grande vitesse et est plus que jamais dans le viseur de ce dernier.

Top 5 au Général :
1-Mikkelsen (Volkswagen) en 1:52'08

2-Ogier (Volkswagen) + 1''7

3-Neuville (Hyundai) + 12'4

4-Østberg (Citroën DS3) + 51'2

5-Tanak (Ford) + 1'27.0