Rallye WRC de Suède 2015 : Tidemand et Ford frappent d'entrée de jeu

Voir le site Automoto

Pontus Tidemand au volant de sa surprenante Ford Fiesta WRC/R5 lors du Rallye WRC de Suède 2015.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-02-13T08:59:00.000Z, mis à jour 2015-02-13T09:09:42.000Z

Au volant de sa surprenante Ford Fiesta WRC/R5, le héros local Pontus Tidemand a signé le meilleur temps lors de la super-spéciale du Rallye de Suède, deuxième épreuve de la saison 2015 de WRC.

Ce n'est pas un secret : l'histoire d'amour qui lie le Rallye de Suède aux pilotes nordiques est unique en son genre. Depuis sa création en 1950, seuls deux pilotes non-issus du grand Nord s'y sont imposés et il s'agit des Français Sébastien Loeb (2004) et Sébastien Ogier (2013). Ce dernier, double champion du monde en titre au volant de sa Volkswagen, entend bien réitérer son exploit d'il y a deux ans. Mais ce jeudi 12 février, lors de la super-spéciale d'ouverture, c'est le surprenant héros local Pontus Tidemand qui a signé le meilleur temps à bord de sa Ford Fiesta WRC/R5.

Ogier en retrait
Organisée sur l'hippodrome de Färjestadstrave et longue de 1,90 km, cette première manche du Rallye de Suède a livré un spectacle détonnant sous la forme de face-à-face avec des conditions de course se dégradant au fur et à mesure. Une aubaine pour Pontus Tidemand, champion du monde des rallyes juniors en 2013, qui s'est joué de ses adversaires avec brio malgré les faiblesses de sa Ford Fiesta formatée pour le WRC2.

Leader surprise avec un temps de 1'32.1, le Suédois devance deux autres pilotes nordiques, le Norvégien Mads Østberg (Citroën DS3) et le Finlandais Jari-Matti Latvala (Volkswagen), pointant respectivement à trois et quatre dixièmes du chrono de référence. Il faut attendre le Belge Thierry Neuville (Hyundai) pour voir un peu plus "le Sud" à l'honneur avec une belle quatrième place, le top 5 étant complété par un autre Finlandais, Andreas Mikkelsen, le troisième pilote Volkswagen.

Et Sébastien Ogier dans tout ça ? Plus en retrait, le Gapençais, vainqueur du Rallye de Monte-Carlo, n'a pu faire mieux que le 7e chrono au volant de sa Volkswagen alors qu'il avait signé le matin même le meilleur temps du shakedown, manche disputée sur une boucle de quatre kilomètres à Rada. Cela étant, il n'y a aucune raison de s'alarmer pour le double champion du monde en titre, habitué à monter en puissance au fil du week-end.

La deuxième journée de ce Rallye de Suède a lieu ce vendredi 13 février avec au programme huit spéciales et une super-spéciale qui aura lieu en soirée, encore sur l'hippodrome de Färjestadstrave.

Top 5 au Général :
1-Tidemand (Ford Fiesta) en 1'32.1
2-Østberg (Citroën DS3) + 0,3
3-Latvala (Volkswagen) + 0,4
4-Neuville (Hyundai) + 0,6
5-Mikkelsen (Volkswagen) + 0,7