Rallye - WRC : Ford dit adieu pour 2013

Voir le site Automoto

Rallye WRC 2012 Ford Fiesta
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-10-15T16:23:00.000Z, mis à jour 2012-10-15T16:40:56.000Z

Après Loeb et MINI, c'est au tour de Ford de renoncer au Championnat du Monde des rallyes. Sans Fiesta officielles, celles de M-Sport continuant, Solberg et Latvala doivent trouver un nouveau futur.

Le Championnat du Monde des Rallyes (WRC) perdra l'an prochain sa plus vielle marque engagée, Ford, présent depuis 1997.

Coup de massue en WRC
Il y a deux semaines, Loeb confirmait son retrait partiel des Rallyes. Vendredi, nous apprenions l'arrêt de la courte aventure MINI. Ce lundi, Ford annonce à son tour la fin de son épopée WRC, à Cologne (Allemagne). Symbole la crise, touchant l'automobile en Europe, c'est la branche du vieux continent qui a pris la décision de ce retrait, de la voix de son vice-président, Roelant de Waard : "Ford a une longue et fière histoire en WRC, ce n'était pas une décision facile", précisant qu'il "était préférable pour l'entreprise et pour la marque Ford de réduire notre engagement en WRC et de déployer nos ressources dans d'autres secteurs".


Décision historique
Après 16 ans en WRC et 2 titres mondiaux en 2006 et 2007, Ford a donc officiellement annoncé son retrait en tant que sponsor, "nous avons beaucoup de respect pour le M-Sport et Malcolm Wilson, qui ont dirigé l'équipe Ford WRC depuis 1997, et il n'y a aucune organisation existante avec autant d'expertise et d'engagement à la victoire". Ceci a pour conséquence l'arrête des Fiesta officielles, mais non de la branche M-Sport qui engageait et préparait les voitures. "Nous avons atteint un point où la Ford Fiesta est devenu la véhicule de référence en rallye, et nous voulons voir ceci continuer à l'avenir", précise de Waard.


Et les pilotes ?
Reste à connaître également le sort des pilotes. Aux dernières nouvelles, Jari-Matti Latvala hésitait encore avec Ford et Volkswagen. Le Finlandais serait donc logiquement associé à Ogier sur la Polo WRC. Par contre, pour Petter Solberg, c'est l'inconnu. Quant au Russe Evgueny Novikov, à l'Estonien Ott Tänak et au Norvégien Mads Ostberg courant tous sur des Fiesta préparées par M-Sport, leur sort pourrait être perturbé par cette décision.

Difficile fin d'année pour le WRC, qui sera donc animé en Volkswagen et Citroën en 2013, avec un duel Ogier-Hirvonen déjà programmé ?