Rallye WRC Suède 2017 : Mads Ostberg et Craig Breen brillent au shakedown

Voir le site Automoto

Rallye Suède 2017 : Shakedown
Par Estelle Sanzo|Ecrit pour TF1|2017-02-09T11:56:43.861Z, mis à jour 2017-02-09T11:59:10.673Z

Première course et déjà devant ! Mads Ostberg place sa Ford Fiesta en tête du shakedown à l'occasion du rallye de Suède 2017. Il devance d'un petit dixième son concurrent Craig Breen au volant d'une C3 WRC. Les deux pilotes laissent loin derrière eux Sébastien Ogier...

Que les hostilités commencent ! Pour le deuxième rallye WRC de la saison, direction la neige suédoise. Et pour l'incontournable épreuve du shakedown en ce matin du 9 février 2017, c'est le norvégien Mads Ostberg qui s'impose. Pied au plancher, le pilote a mis la gomme afin de franchir la ligne d'arrivée de cet échauffement en 4'11'6 après son troisième passage. Une première place qui aurait pu lui échapper. Et pour cause. Son adversaire Craig Breen signe, au volant de la C3 WRC, la deuxième place du classement avec un temps de... 4'11'7 seulement !


Si Citroën a mangé du lion...

L'Irlandais prend ainsi le dessus sur Hayden Paddon. Ce dernier arrive à la troisième marche du podium avec un temps de 4'12'1. Si Mads Ostberg et Craig Breen se tirent la bourre durant ce shakedown, il en est de même entre Hayden Paddon et Kris Meeke. En effet, le pilote Citroën talonne le Néo-Zélandais d'un dixième également.


...M-Sport joue les stratèges

Seule question qui nous vient alors à l'esprit : qu'a fait Sébastien Ogier ? Alors vainqueur du shakedown à l'occasion du rallye de Monte-Carlo 2017, le Français a pris la 16ème place de l'épreuve suédoise (temps : 4'29'9). S'agirait-il d'un simple relâchement ? Que nenni. M-Sport et le pilote ont visiblement plus d'un tour dans leur sac. Suite à la nouvelle réglementation de la FIA, les pneumatiques utilisés lors du shakedown rentrent dans la quantité octroyée pour l'ensemble du rallye. Résultat, le team a préféré préserver son quota de pneus cloutés...

Comme d'habitude, cette épreuve mythique n'annonce pas forcement les couleurs du rallye. Départ de la première spéciale suédoise ce jeudi 9 février dès 20h.