Rebond significatif des ventes de voitures en Europe en mai

Voir le site Automoto

Photo 27 : Essai Nouvelle Citroën C4 : risques calculés
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2011-06-17T10:09:00.000Z, mis à jour 2011-06-17T10:12:29.000Z

Les immatriculations automobiles ont grimpé de 7,1% en mai 2011, cela ne s'était pas vu depuis mars 2010, grâce au regain en Allemagne et au soutien du marché français.

Hausse des ventes de voitures en mai, avec un volume de 1,21 million d'unités écoulées dans les 27 pays membres de l'UE.


Le marché automobile allemand est le principal acteur de cette progression des ventes autos en Europe. Il grimpe de 22% à 304.000 véhicules immatriculés, soit un quart de l'Union Européenne. La France tient bon malgré la fin de la prime à la casse (+6%), mais l'Italie (+4%) et le Royaume-Uni (-2%) peinent.



La part de marché du groupe VW est passée de 22,1 à 23,9% en un an. C'est presque 1 voiture sur 4 vendu en Europe marqué du fer de Volkswagen, Seat, Audi ou Skoda. La marque mère compte pour 154.576 voitures, devançant Opel, qui a repris la 2nde place avec une hausse de 18%.



A l'instar de la France, la marque sochalienne (88.011) est passé devant le losange (88.009). Sauf que l'écart est moindre qu'en France, avec seulement 2 ventes de différence, mais c'est suffisant pour que Peugeot soit 3è marque européenne en mai. Mais attention à Citroën progressant plus vote, à +5%.



Alfa Romeo continue son ascension folle avec +61% en mai 2011, et +54% sur l'année, grâce à sa compacte Giulietta. MINi n'est pas en reste avec +50%, Mitsubishi reprend 45%, Nissan +29%. Par contre, chute douloureuse encore pour Toyota, à -12%, ainsi que Fiat qui se contient néanmoins à -6%.


Au total, 1.208.583 voitures ont été immatriculées en Union Européenne.