Record : une Ferrari 250 GTO vendue 38,5 millions d'euros

Voir le site Automoto

Ferrari 250 GTO 1963
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-10-03T14:54:00.000Z, mis à jour 2013-10-03T14:55:14.000Z

Déjà titré de voiture la plus chère du monde, la Ferrari 250 GTO a offert une nouvelle vente record. Selon Bloomberg, un Britannique anonyme a déboursé la somme de 52 millions de dollars pour un exemplaire, un nouveau record du monde.

La Joconde automobile ?
"C'est comme Mona Lisa. Elle est mystique. Si vous avez une GTO, vous avez une superbe collection". Interrogé par Bloomberg, Don Williams, revendeur californien, l'a bien compris, la Ferrari 250 GTO est la voiture la plus recherchée au monde. Le dernier exemplaire vendu - la verte pâle ex-Stirling Moss - avait atteint 27 millions d'euros, mais une nouvelle vente vient de battre le record absolu.


Selon le journal économique américain, un anonyme britannique aurait acheté de façon privée - et non traditionnellement dans une enchère médiatisée - un exemplaire de la 250 GTO à Paul Pappalardo collectionneur étasunien. La transaction, confirmée par trois sources différences à Bloomberg, serait de 52 millions de dollars, soit 38,5 millions d'euros.


La voiture au châssis 5111GT, propriété de ce dernier depuis 1974, avait été achetée à l'origine par le Marseillais Jean Guichet, en septembre 1963. Après quelques course de côte et rallyes, elle passât entre les mains de trois Américains en 1965, 1971 et 1972, puis entre celles de Pappalardo, qui l'emmena à des dizaines de courses historiques.


Rareté et prestige
Concernant la Ferrari 250 GTO, elle est une voiture destinée à valider le bolide de compétition (d'où le surnom Gran Turismo Omologata), conçue par les célèbres Sergio Scaglietti et Giotto Bizzarrini, et a été construite entre 1962 et 1964 à 36 exemplaires (33 de la Série I dont le châssis 5111GT est le dernier fabriqué et 3 "Type 64" ou "Série II"). Certains y rajoutent 3 exemplaires 330 GTO, très similaires visuellement mais au châssis et moteur spécifiques.


Le moteur est un 3,0 litres V12 de 303 chevaux, le poids est de 880 kg, le 0-100 km/h de 6,1 secondes et la vitesse maximale estimée à 255 km/h. C'était le supercar ultime de l'époque, et s'écoulait à 18.000 dollars, soit l'équivalent de 100.000 euros aujourd'hui.


Que faire avec 38,5 millions d'euros ?

Le plus bel exemple est celui de vous offrir une collection de toutes les sportives du moment : Lamborghini Veneno (3,5 millions), Bugatti Veyron Grand Sport Vitesse (2 millions), Zenvo ST1 50S (1,5 million), Koenigsegg Agera R (1,3 million), Ferrari LaFerrari (1,2 million), Pagani Huayra (1,08 million), McLaren P1 (1 million), SSC Tuatara (1 million), ou la Porsche 918 Spyder (775.000 euros).


Ou dans un autre style, une petite collection de 4.867 Dacia Sandero (7.900 euros). A Automoto, nous aurons vite fait notre choix.