Réduction de la limitation de vitesse à 80 km/h : le débat fait rage

Voir le site Automoto

Panneau Limitation vitesse 80
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-10-07T16:23:00.000Z, mis à jour 2013-10-07T16:53:25.000Z

Samedi 5 octobre, un rapport du Conseil national de la Sécurité Routière (CNSR) a relancé le débat sur l'abaissement de la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes, une mesure contestée par les associations, et par l'opinion.

80 km/h au lieu de 90 ?
Le 11 juillet 2013, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, déclarait vouloir baisser les limitations de vitesse dans l'Hexagone, ceci afin de passer sous le seuil symbolique de 2.000 morts annuels d'ici 2020, soit moitié moins qu'en 2011.


Samedi 5 octobre, le rapport des experts du Conseil national de la Sécurité Routière (CNSR) a été plus précis, en communiquant la volonté de réduire la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes départementales et nationales en France. La "mesure la plus efficace" atteste le rapport déniché par l'AFP, qui sauverait environ 450 vies par an.


La grogne des associations
Plusieurs associations de conducteurs ont répliqué à cette annonce dont 40 Millions d'Automobilistes, ayant même lancé le site dédié nonalabaissedeslimitationsdevitesses.com, ainsi qu'une lettre ouverte adressée au ministre. L'association rappelle que la majorité des Français est contre cette mesure, 84% selon un sondage LeFigaro.fr datant du 12 juillet 2013.


"Comment expliquer aux français que c'est au moment où l'on connaît les meilleurs chiffres de sécurité sur nos routes qu'il faudrait les sanctionner par une mesure aussi sévère", explique le Délégue Général, Pierre Chasseray.


L'association préconise également "le renforcement de nos infrastructures de sécurité (glissières de sécurité adaptées aux motards, marquages au sols, qualité de la route,...)".


Aucune preuve scientifique ?
Autre association, autre discours, la Ligue des Conducteurs appuie sur "la totale absence de légitimité des formules utilisées pour lier scientifiquement la vitesse à la mortalité routière", en commandant une étude indépendante de la Société de Calcul Mathématique.


Plus critique, l'association affirme "qu'en matière de sécurité routière, les politiques publiques se sont focalisées sur la lutte contre la vitesse car elle présente deux avantages majeurs : la facilité de contrôle et les revenus financiers".


Que pensez-vous d'une limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes départementales et nationales ? N'hésitez pas à commenter.