Réforme du permis : 1ère étape, la refonte de l'examen du code

Voir le site Automoto

Vers une révolution du permis de conduire
Par Raphael SYLVESTRE|Ecrit pour TF1|2009-05-20T16:04:00.000Z, mis à jour 2009-05-20T16:04:00.000Z

Trop difficile voire injuste selon certains candidats au permis de conduire, l'examen du code de la route est en cours de refonte. A commencer par la simplification de différentes procédures.

La simplification de l'examen du code

D'ici la fin 2009, de nouvelles questions abordant des thèmes tels que l'éco-conduite seront posées lors des exercices et des examens, en remplacement de certaines questions jugées trop compliquées (1/3 des questions actuelles seront remaniées ou supprimées). Il est également question de rendre publiques certaines questions « essentielles à la sécurité routières » selon Michèle Merli, déléguée interministérielle à la Sécurité routière.

Le groupe de travail chargé de l'étude des 514 questions de l'examen du code en vue de sa modification, sera composé de responsables de la sécurité routière, psychologues et forces de l'ordre. Le nouveau questionnaire, une fois mis en place, sera testé auprès de 3000 jeunes en vue d'une validation définitive en fin d'année.


De profonds changements en perspective

Le délai d'attente précédant l'épreuve pratique devrait être considérablement raccourci (de 4 à 5 mois) à 3 mois et demi, puis à 2 voire 1 mois d'ici 3 ans, selon les objectifs visés par l'Etat. Pour ce faire, 35 nouveaux inspecteurs vont être formés afin d'être opérationnels d'ici la fin de cette année. Les inspecteurs déjà en place, devront eux effectuer des heures supplémentaires et totaliser jusqu'à 7 jours travaillés en plus par an.


L'épreuve pratique bénéficiera quant à elle d'une nouvelle méthode d'évaluation, basée sur un bilan de compétence, et non un décompte des erreurs commises durant la conduite. Afin d'éviter tout excès éventuel de la part de l'examinateur, les taux de réussite se verront harmonisés (écarts compris entre +5 et -5%, contre +10 et -10% aujourd'hui) et un contrôle de qualité statistique sera instauré. Ce système entrera en application au cours du printemps 2010, selon nos informations.


L' « après-permis » enfin pris en compte

Une fois le papier rose en poche, les nouveaux titulaires du permis de conduire auront la possibilité de suivre une formation « post-permis », qui leur permettrait d'obtenir 12 points en 2 ans au lieu de 3. C'est l'une des solutions imaginées par Michèle Merli, en charge du dossier.

Les candidats débutants auront accès aux leçons de conduite sans attendre l'enregistrement de leur dossier en préfecture, et pourront se présenter au code dès l'enregistrement dudit dossier. Les candidats recalés comme les mineurs, pourront quant à eux poursuivre la conduite accompagnée, même au-delà de 18 ans.