Renault Alpine-Caterham : la fin du partenariat ?

Voir le site Automoto

Caterham Renault Alpine
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-03-24T11:54:00.000Z, mis à jour 2014-03-24T16:59:59.000Z

Selon des informations des Britannique d'Autocar, la coentreprise formée par Renault et Caterham censée donner naissance à l'Alpine du XXIè siècle aurait du plomb dans l'aile...

Créée en 2012, la coentreprise Société des Automobiles Alpine Caterham est l'initiative de Renault, le généraliste français automobile et de Caterham, entreprise britannique spécialisée dans la construction des célèbres Seven. Si plusieurs projets ont été envisagés, le moteur de cette union doit être l'Alpine, dont la soeur au châssis partagé serait lancée évidemment sous le badge Caterham avec un design spécifique. Sauf que tout ne se passerait pas comme prévu...


Adieu Alpine-Caterham ?
Autocar, média d'outre-Manche, aurait eu vent d'une annulation de l'association entre les constructeurs, sans pour autant citer ses sources. Ni Renault, ni Caterham n'ont commenté cette rumeur. Si rien de concret ne confirme la mésentente, une première rumeur née en février voulait que la commercialisation soit reportée à 2017 au mieux.

Une rumeur démentie par un délégué CGT du site de Dieppe ou sera fabriqué l'Alpine, qui avait balayé en réaffirmant la date initiale de mi-2016, tout en précisant que la marque "retravaille un peu le design".

Toujours chez Autocar, le journaliste Jim Holder a argumenté cette rumeur comme le résultat du départ de Carlos Tavares, ex-numéro 2 de Renault, amoureux de voitures de sport et rôle important dans la niassance du projet, et de l'impatience de Tony Fernandes, fondateur de Caterham F1 et actionnaire de Caterham Cars, de voir sa sportive désirée sur les routes.


La 4C de Renault ?
Inspirée par le concept-car A110-50 de 2012, la future Alpine avait pour objectif d'être une sportive capable de lutter avec l'Alfa Romeo 4C. Cependant, si la puissance de 250 chevaux développée par un quatre cylindres essence n'a rien d'extravagant, le poids visé de 1.000 kg est prometteur, le tout au tarif entre 50.000 et 60.000 euros.

La version Caterham viserait de son côté une puissance supérieure, aux alentours de 300 chevaux.