Renault annonce 1 000 recrutements en CDI pour l'année 2015

Voir le site Automoto

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-02-12T09:56:00.000Z, mis à jour 2015-02-12T10:20:31.000Z

Conformément à un accord entériné en 2013 avec différents partenaires sociaux, le patron de Renault Carlos Ghosn a indiqué que le constructeur au losange allait créer 1.000 emplois en France pour l'année 2015.

Renault sait donc tenir ses promesses. "Conformément à l'engagement pris lors de la signature, le 13 mars 2013, du contrat pour une nouvelle dynamique de croissance et de développement social de la marque en France", le constructeur au losange a annoncé ce jeudi 12 février dans un communiqué la création de 1.000 emplois en CDI dans notre Hexagone pour l'année 2015. De quoi redonner un peu de baume au cœur alors que les temps sont difficiles dans le monde de l'emploi.

>> Le crossover Renault Kadjar 2015 en photos

41 milliards d'euros de chiffre d'affaires
Si cet accord signé en 2013 prévoyait 7.500 départs non remplacés et ce jusqu'au terme du plan de développement prévu en 2016, il était également question à l'époque de recrutements de la part du constructeur français. C'est 1.000 embauches créées rentrent ainsi dans ce projet, sachant que la moitié d'entre elles est réservée pour le travail dans les usines (ouvriers, techniciens) et l'autre pour des secteurs plus particuliers (ingénierie). En parallèle, 1.000 nouveaux contrats d'apprentissage seront signés pour maintenir cette dynamique créée il y a deux ans.

Au-delà d'une promesse respectée par le grand patron Carlos Ghosn, cette vague de recrutements prouve aussi que la santé financière du groupe Renault est très bonne. Si le chiffre d'affaires de 2014 est de 41,05 milliards d'euros et a augmenté de "seulement" 0,3% par rapport à 2013, la faute notamment à des taux de change défavorables, la marque au losange a vu son bénéfice net tripler, atteignant le chiffre de 1,89 milliard d'euros.

En 2015, Renault espère voir ses immatriculations progresser dans le monde entier. En 2014, 2,7 millions de véhicules ont été comptabilisés, ce qui constitue là aussi un très bon chiffre. Par ailleurs, il ne faut pas oublier qu'en 2016, le constructeur français va s'attaquer à la Chine et se veut ambitieux avec "une part de marché locale de 6%". La conception du Renault Kadjar, dernier crossover de la marque au losange reposant sur une base technique de Nissan Qashqai, illustre cette intention d'aller conquérir de nouveaux pays et - pourquoi pas - voir encore plus grand.

Renault Kadjar 2015 : présentation officielle