Renault Captur 2017 : un nouveau regard en couleurs pour le Salon de Genève

Voir le site Automoto

Renault Captur 2017
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2017-03-02T09:13:08.562Z, mis à jour 2017-03-02T09:46:53.804Z

Numéro trois des ventes en France en 2016, le SUV urbain Renault Captur modifie subtilement sa face avant après quatre ans de carrière avant de s’exposer au salon automobile de Genève.

Meneur des ventes de SUVs urbains en Europe et 4ème meilleure vente de voiture en France en 2016 (70.769 exemplaires), le Renault Captur ne brusque pas sa plastique pour son restylage de mi-carrière.


Mascara et fond de teint(es)

Jugé un peu mou dans son style par certain, le SUV urbain au Losange affine sa proue en prenant exemple sur la Clio restylée, amenant une barre chromée liant les phares et le logo, les antibrouillards s’inscrivant dans des projecteurs diurnes formant un C, tandis que les phares adoptent les diodes et un regard plus expressif. Le reste de la carrosserie n’évolue pas, les feux arrière modifiant légèrement leur intérieur.


Intérieur justement, ce dernier sera “revu” selon Renault, le Captur 2017 misant “sur la qualité”, ainsi que six packs de personnalisation. Les coloris extérieurs auront aussi droit à des nouveautés, dont l’orange Atacama et le bleu Océan, pouvant se mêler à un toit gris Platine rejoignant les blanc Ivoire, Noir Etoilé, Brun Cappuccino et Orange Arizona.


Renault ne précise cependant pas les évolutions d’équipements ni de motorisation de son Captur nouveau cru. Il devrait selon nos informations conserver les actuels blocs 3 cylindres essence 0,9 litre “TCe” de 90 ch, 4 cylindres essence “TCe” 120 chevaux, ainsi que le diesel 1,5 litre “dCi” 90/110 chevaux, mais avec cependant l'arrivée de la boîte double embrayage "EDC" 6 rapports en option.


Renault Captur 2017


Roi déchu. Temporairement ?

Le Renault Captur 2017, qui sera présenté en détails lors du Salon de Genève, avant d’être lancé au printemps, à partir de 17.000 euros. Le Peugeot 2008, son grand rival, a lui été restylé en 2015 avec succès, prenant la 3ème place des ventes début 2017, repoussant le Renault en 8ème position.


La concurrence s’est aussi accrue, le Toyota C-HR étant un beau succès, l’Opel Mokka X gonfle sa clientèle, Citroën ne va pas tarder à offrir une meilleure réplique - que le C4 Cactus - via le C3 Aircross dérivé du concept présenté à Genève et Volkswagen devrait entrer sur le segment en fin d’année avec le Taigun basé sur la plate-forme de la nouvelle Polo (et donc SEAT Ibiza).





en savoir plus : Salon International de l'Automobile de Genève