Renault dévoile son tout premier pick-up, l'Alaskan

Voir le site Automoto

Renault Alaskan
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-07-01T11:14:06.646Z, mis à jour 2016-07-01T11:14:07.420Z

Dévoilé il y a près d’un an sous forme de concept, le pick-up Renault Alaskan offrant une tonne de charge utile vient d’être officiellement présenté en Colombie. Il sera également lancé en France très prochainement.

Le pick-up Renault fait son entrée sur le marché en Amérique Latine et arrivera en France par la suite.

Plateforme de Nissan Navara

Robuste et doté de vraies qualités de franchisseur, le Renault Alaskan est fabriqué en Espagne et Argentine, sur les mêmes chaînes de production que le Nissan Navara NP 300, dont il partage la plateforme. S’il s’agit en réalité d’une version recarossée de son cousin nippon, le pick-up au losange s’en distingue grâce à une face avant reprenant les codes stylistiques Renault, avec notamment la large calandre et les optiques en forme de C. A l’arrière, on découvre de nouveaux feux et une ouverture de benne spécifique.  

►Voir les photos officielles du Renault Alaskan


Une tonne de charge utile

Au total, ce sont quatre motorisations qui seront disponible pour l’Alaskan, avec le 2,3 litres dCi 160 et 190 chevaux, ainsi que les 2,5 litres 160 chevaux essence et 2,5 litres diesel 160 et 190 chevaux. Ces moteurs seront associés aux choix à une boîte manuelle à six rapports ou automatique sept vitesses. Des transmissions deux et quatre roues motrices seront également disponibles.

Principalement destiné aux professionnels, le pick-up est doté d’une benne disponible en version courte ou longue, permettant de transporter jusqu’à une une tonne de matériel.

Après le Duster Oroch, l'Alaskan sera lancé en Colombie pour le marché sud-américain et devrait débarquer en France un peu plus tard. Pour l’heure, aucun tarif n’a encore été annoncé.