Bientôt la fin du diesel chez Renault ?

Voir le site Automoto

Renault Clio 2016
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-09-07T13:27:49.314Z, mis à jour 2016-09-09T17:32:13.643Z

Selon l’agence de presse Reuters, Renault pourrait définitivement faire disparaître le diesel de sa gamme, notamment suite au durcissement des normes d'émissions de gaz polluants et aux suites du scandale Volkswagen.

Le premier constructeur français pourrait prendre l’une des décisions les plus importantes de son histoire et précipiter le déclin du diesel.

Selon Reuters, qui cite deux sources internes, Renault pourrait cesser de proposer ses gammes diesel. Cette décision serait une conséquence de plusieurs facteurs. Notamment celui lié au scandale des moteurs truqués de Volkswagen.

La révélation de la supercherie a largement impacté les ventes des véhicules utilisant ce type de carburant.

Des investissements toujours plus lourds

Elle a aussi entraîné un renforcement des contrôles, avec la Commission Royal et les tests de pollution en conditions réelles, qui ont pointé de nombreuses failles pour le constructeur au losange.

Surtout, les normes européennes, de plus en plus sévères et amenées à se durcir dans les prochaines années, vont forcer les marques à dépenser des sommes toujours plus importantes pour les respecter.

Sortie progressive ?

"Le diesel va se faire sortir du marché", aurait déclaré Thierry Bolloré, directeur délégué à la compétitivité, lors d’une réunion interne en juillet dernier.

Dans ses calculs, Renault aurait constaté que de tels investissements, couplés à la chute des ventes de véhicules "diesel" ne seraient plus rentables dans les années à venir.

La marque n’a pas officiellement réagi à ces informations. Mais elle a déjà adopté une stratégie abondant en ce sens : la dernière Twingo n’est plus proposée pour ce type de motorisation. Et la question se poserait désormais pour la Clio.