Renault Espace 2015 : le haut de gamme français à l'essai !

Voir le site Automoto

Le Renault Espace 2015 à l'Essai.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-04-06T10:45:00.000Z, mis à jour 2015-04-06T10:53:41.000Z

Lancée au mois d'avril 2015, la cinquième génération du Renault Espace a tout d'une future success story grâce à un look plus avenant et une habitabilité extraordinaire qu'Automoto a pu découvrir dans un test grandeur nature.

30 ans après le lancement de son premier Espace, Renault a passé la cinquième sur l'un de ses modèles phares. Présenté au grand public lors du Mondial de l'Automobile 2014 en octobre dernier, le bolide flanqué du logo au losange a séduit par son allure plus robuste digne d'un crossover et son habitacle totalement renouvelé. Automoto a pu s'en rendre compte grâce à Jérôme Chont, auteur d'un test grandeur nature à bord d'un engin qui n'a pas fini de faire parler de lui.

Au revoir monospace, bonjour crossover
Avec ses 4,86 mètres de long, son 1,89 mètre de large et son 1,67 de haut, le nouveau fleuron de Renault ne passe pas inaperçu et impose son style revisité en puisant clairement dans le design de tout bon crossover digne de ce nom avec une ceinture de caisse rehaussée et des lignes plus fluides. Le design est dans l'ensemble réussi, même s'il aurait pu être un plus évocateur, voire séduisant.

Qu'à cela ne tienne : l'Espace cinquième génération demeure tout de même plaisant à regarder mais il faut surtout monter à bord pour se rendre compte à quel point le travail réalisé par Renault et son usine de Douai est remarquable, même s'il faut souligner le soutien de Mercedes et de Nissan en matière de savoir-faire.

Pour faire simple, l'habitacle mise clairement sur le haut de gamme, s'inspirant clairement de l'aéronautique avec l'affichage tête haute comme dans les chasseurs, une console centrale offrant une tablette tactile 9 pouces et un pommeau de vitesse digne d'un vrai joystick.

Le nouveau Renault Espace exposé au Mondial de l'Auto 2014



Habitabilité maximale
Mais la vraie force de ce nouvel Espace, c'est sans aucun doute son exceptionnelle habitabilité. La clé de la réussite chez une familiale, c'est son ambiance intérieure et le dernier bijou concocté par le constructeur au losange a tout fait pour que le confort soit optimal. Certes, ce n'est pas au niveau d'une berline mais c'est tout de même très appréciable.

Cela se voit en termes de modularité, où le nouveau fleuron de Renault n'est pas en reste avec des sièges électriques mobiles en 10 positions au deuxième comme au troisième rang, le tout grâce à une simple pression sur un bouton (l'un est situé au niveau du coffre, l'autre sur la console centrale). De quoi offrir au coffre une capacité de chargement 660 litres (en version cinq places) et de deux mètres cube une fois tous les sièges rabattus.

En matière de matériaux utilisés, l'aluminium et le cuir nappa sont au rendez-vous, de même qu'une excellente luminosité grâce à un toit panoramique et un immense pare-brise, et la présence de diodes offrant des ambiances colorées (Bleu pour du confort, Rouge pour du sport, entre autres).

Renault Espace, cinquième génération du monospace lancée au printemps 2015 à partir de 34.200 euros, en moteurs diesel 130/160 ch et essence 200 ch.

Mécanique bien huilée
Car c'est aussi l'autre force de cet Espace cinquième génération : offrir une conduite sur-mesure grâce au système Multi-Sense. Quatre modes sont présélectionnés (Eco, Confort, Sport et Neutre) et agissent sur plusieurs éléments mécaniques comme la réponse du moteur, le réglage de l'amortissement ou encore les paramètres du système 4Control, rendant les roues arrière directrices et extrêmement performant en mode Sport. Un procédé plutôt classique mais extrêmement performant et efficace une fois sur la route.

En revanche, au niveau des moteurs, la carte de la valeur sûre a été jouée par le constructeur au losange avec en entrée de gamme un bloc diesel de 130 chevaux (consommation moyenne de 4,4 l/100 km avec 119 g/km de CO2 rejetés) et un autre de 160 chevaux (4,6 l/100 et 123 g/km). En essence, seul un moteur de 200 chevaux (6,2 l/100 et 140 g/km) est proposé au lancement.

En matière de tarif, ce nouvel Espace dispose d'une entrée en matière s'élevant à 34.200 euros, sachant que la version Initiale Paris que nous avons essayée s'élève à 44,800 euros avec une date de sortie officielle prévue pour le 15 avril prochain.

Un prix très abordable et une belle prouesse dans le milieu exigeant du haut de gamme.