Dans l'actualité récente

Renault Kadjar 2015 : future star des crossovers face aux 3008, Qashqai et Tiguan ?

Voir le site Automoto

Renault Kadjar 2015, crossover de 4,45 mètres de long lancé à l'été 2015 en France, et présenté le 2 février.
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-02-03T17:20:00.000Z, mis à jour 2015-02-03T17:35:02.000Z

Dévoilé le 2 février, le crossover inédit Kadjar s'incrustera dans la gamme entre les Captur et Koleos mais devra faire avec une concurrence bien établie, formée des Peugeot 3008, Volkswagen Tiguan, et surtout du cousin Nissan Qashqai avec qui il partage beaucoup. Le Renault s'imposera-t-il en 2015 dans le segment et que valent ses rivales face à lui ?

Encore mystérieux sur certaines caractéristiques, et sans tarif précis, le Renault Kadjar peut néanmoins être confronté partiellement à ses nombreux concurrents. En voici les principaux.

>> Voir le Renault Kadjar en photos


Nissan Qashqai (2013)
Le Nissan Qashqai est le plus dangereux rival car le plus proche, et s'étant renouvelé en 2013. Et pour preuve, les deux modèles partagent la même plate-forme technique. En outre, les moteurs du Kadjar seront sans nul doute les mêmes (essence 1,2 litre Tce 120 ch, diesel 1,5 litres dCi 110 ch, 1,6 litre dCi 130 ch), tout comme les transmissions...

Reste la question du style pour les départager, là où le Renault joue la séduction via ses galbes, le Japonais misant davantage sur une carrosserie aux arêtes vives.


Peugeot 3008 (2008, restylé en 2013)
Il a été l'un des pionniers dans le segment et reste le plus populaire des crossovers « moyenne gamme » en France, avec 37.970 exemplaires écoulés en 2014 (13è meilleur vente), contre 30.024 pour le Qashqai (15è). Cependant, le modèle sochalien devrait se faire plus discret car en fin de carrière - son lancement date de 2008 - et le restylage de 2013 ne suffit pas à gommer les rides.

Référence en comportement routier, le Peugeot 3008 devra s'incliner sur le plan des moteurs, car relativement gourmand, notamment sur ses versions essence (6,7 l/100 km). Par contre, il reste le seul à proposer une version hybride - diesel de surcroit - consommant seulement 3,3l/100 km (en théorie). Côté prix, ce sera serré face au Kadjar, mais l'âge du véhicule lui donnera l'avantage car est négociable auprès des concessionnaires.


Volkswagen Tiguan (2007, restylé en 2011)
A l'instar de la 3008, le Volkswagen Tiguan reste très apprécié malgré plus de 7 ans de carrière, les 17.904 ventes de 2014 le prouvent (23è place). Très classique visuellement face à la fougue du Renault Kadjar, l'Allemand accuse le poids des années, mais compense par la réputation de la marque et sa finition intérieure (bien que l'aspect soit triste).

Remplacé probablement fin 2015, le Tiguan luttera avec sa mécaniques essence 122 chevaux, la version 160 chevaux ne devant pas avoir de Renault comparable. Idem en diesel, les TDI 110/140 chevaux affrontent les dCi, mais seront plus polluants, tandis que la version 177 chevaux sera sans rivale. Petit bémol, et cela pour toutes les Volkswagen, le tarif en fera réfléchir plus d'un, le Kadjar devant se situer 2.000 à 3.000 euros moins cher.


Les outsiders
Là encore, un autre prétendant est déjà présent depuis plusieurs années. Le Kia Sportage (2010, micro-restylé en 2014) devrait être remplacé (ou plus lourdement redessiné) fin 2015 - les photos espions l'ont confirmé dès janvier - avec un look plus proche du Sorento.

Chez Ford, le Kuga (2012) joue une petite classe au-dessus (4,53 m contre 4,45 m pour le Kadjar) mais malgré sa montée en gamme, son design encore trop sage et l'intérieur truffé de boutons accompagné de son trop petit écran ne pourront lutter.

Enfin, n'oublions pas le Toyota RAV4 (2012, 4,57 m de long, plus typé SUV et au design moins moderne) qui mise sur le diesel (124/150 ch) plutôt que sur l'essence (150 ch seulement, et en 4x4 exclusivement). Son tarif d'entrée est aussi plus élevé, de 26.690 euros, plus de 3.000 euros supérieur à celui attendue pour le Kadjar.


Succès garanti ?
Après un beau succès pour le petit frère Captur, avec de nombreux rivaux en fin de vie, des moteurs - à confirmer - sobres, et des modèles 4x4 et un style bien dans son époque, le Renault Kadjar ne devrait avoir aucun mal à se hisser en tête des crossovers moyenne gamme.

Il faudra définir ses prix (départ autour de 23.000 euros), et ses prestations dans un futur essai dans Automoto, afin de juger pleinement de ce crossover.