Renault Kayou, la voiture à moins de 5.000 euros présentée demain

Voir le site Automoto

Renault Kwid, concept-car présenté au Salon de New Delhi (Inde) le mercredi 5 février 2014
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-05-19T09:03:00.000Z, mis à jour 2015-05-19T12:47:02.000Z

Après le succès de Dacia, Renault s'apprête à frapper encore moins cher avec un nouveau petit crossover destiné initialement à l'Inde. Nommé Kayou, il sera présenté à Chennai (Inde) ce mercredi 20 mai.

Relancée en 2004, la marque Dacia a surpris le monde automobile avec des voitures peu chères, produite en Roumanie, mais qui ont rencontré le succès dans son pays d'origine, avant d'envahir l'Europe, devenant par exemple la 4ème marque la plus vendue en France. Après ce coup de génie, Renault vise encore plus bas, dans ce que l'on appelle le très bas coût ou « ultra low cost », après la tentative avortée en partenariat avec le local Bajaj.


Moins de 5.000 euros
Ce mercredi 20 mai 2015, le constructeur automobile français dévoilera un petit véhicule, à carrosserie surélevée ou « crossover », dont les grandes lignes seront repris du Duster mais aussi du concept-car Kwid, présentée au Salon de New Delhi 2014. Si le style sera loin d'être révolutionnaire, son prix sera sa principale qualité, puisqu'il sera situé sous la barre symbolique des 5.000 euros - objectif originel de la Dacia Logan vendue finalement à 7.500 euros - voire 4.000 euros selon certaines sources.

Nommé probablement Kayou, ce petit modèle Renault vise le marché automobile indien encore balbutiant - 2,6 millions de ventes en 2014 - mais au potentiel aussi important que la Chine avec ses 1,3 milliard d'habitants. Renault présentera le véhicule dans son usine récente de Chennai (ouverte en 2013), où est actuellement produit le Duster.

Avec ce Kayou - que l'on espère pas dans sa chaussure -, Renault compte bousculer le marché indien dominé actuellement par Maruti-Suzuki prenant la moitié des ventes grâce à ses Alto, Swift et DZire (Swift à malle) et Wagon R, devant Hyundai (i20/i10), Mahindra, Honda et Tata. Quant à la sortie en France, ce n'est pas encore au programme.

Le succès de Dacia expliqué en vidéo