Nouveau Renault Kwid 2015 : un SUV de moins de 5.000 euros pour l'Inde

Voir le site Automoto

Renault Kwid 2015
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-05-20T07:30:00.000Z, mis à jour 2015-05-20T16:28:46.000Z

Fort du succès de Dacia, Renault vise désormais le milieu de "l'ultra low cost" avec sa dernière citadine au look de crossover baptisée "Kwid", un bolide destiné en premier lieu à Inde avant de s'exporter très certainement vers plusieurs marchés émergents dans un avenir proche.

Il aurait été facile de lancer la pierre à Renault si le constructeur français avait définitivement apposé le nom "Kayou" à son dernier crossover urbain "ultra low cost" présenté en Inde ce mercredi 20 mai. Finalement, il n'en est rien et la marque au losange a choisi de baptiser son dernier bolide "Kwid" qui est destiné en premier lieu à envahir plusieurs marchés émergents... avant de viser plus grand ?

"Kwid" de nouveautés ?
Fort de ses 3,68 mètres de long et son 1,58 mètre de large, ce nouveau modèle ne révolutionne guère les codes esthétiques de la marque au losange, reprenant les grandes lignes du Duster... et du concept-car Kwid, présenté lors du Salon de New Delhi en 2014. Tous les éléments typiques d'un mini-crossover sont donc réunis, à savoir une carrosserie surélevée (garde au sol de 180 mm), des formes généreuses et quelques revêtements en plastique au niveau de la calandre et des passages de roues.

Peu surprenant mais pas désagréable à l'oeil, le Kwid dispose également d'un habitacle souhaité "comme simple et fonctionnel" par le constructeur basé à Boulogne-Billancourt. Au menu notamment : une instrumentation numérique avec comme point d'orgue un écran tactile 7 pouces situé au niveau de la console centrale. Sans entrer dans les détails, Renault affirme par ailleurs que son nouveau joujou "a le plus grand espace intérieur et la capacité du coffre de sa catégorie".

Gérard Detourbet, Sumit Sawhney, Carlos Ghosn and Laurens Van Den Acker at the #RenaultKwid launch! #LiveForMore pic.twitter.com/rkwbSbevcj

— Renault India (@RenaultIndia) 20 Mai 2015

Bientôt en Europe sous le logo Dacia ?
Au niveau du moteur, là encore, Renault a choisi de faire dans l'extrême simplicité. Si aucun chiffre de consommation n'a été annoncé, le Kwid dispose sous le capot d'un trois cylindres 0,8 litres essence de 55 chevaux pour un couple de 130 Nm. Par ailleurs, Carlos Ghosn, le PDG de la marque a losange, a affirmé que son dernier joujou reposait sur la plate-forme modulable CMF qu'il partage avec la future Datsun.

Pour l'heure, le dernier crossover de Renault sera fabriqué dans l'usine Nissan à Chennai et commercialisée en Inde au mois de septembre 2015 pour un tarif de 300.000 roupies, soit 4.200 euros. Mais Carlos Ghosn a d'ores et déjà prévenu que le Kwid est "une voiture mondiale" et il ne serait pas étonnant de le voir débarquer en Europe avec un petit badge Dacia sur sa carrosserie.



Grand Format : Dacia, les secrets du succès (Automoto 2014)