Renault : légère chute des bénéfices en 2012

Voir le site Automoto

Renault Clio 2012
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-02-14T09:36:00.000Z, mis à jour 2013-02-14T10:34:53.000Z

Contrairement au groupe PSA, Renault affiche une belle forme financière, annonçant un bénéfice net de 1,735 milliard d'euros en 2012, en légère chute par rapport à l'an passé.

Le Groupe Renault garde le nez hors de l'eau en 2012, communiquant des bénéfices de 1,735 milliard d'euros (-19%).

Feu vert
A l'instar de PSA Peugeot Citroën, le marché européen a plombé les ventes 2012 de Renault, en baisse de -6% à 2,55 millions d'unités. Le constructeur français a publié ses résultats financiers ce jeudi matin, indiquant un repli de son chiffre d'affaires de 3,2%, à 41,3 milliards d'euros. Cependant, le résultat net est dans le vert (5 milliards de déficit chez PSA), avec 1,735 milliard de bénéfices l'an passé, contre 2,14 milliards en 2011. A noter, la moitié est imputable à la revente d'actions AB Volvo (924 millions d'euros). Cette forme est expliqué par le fait que la moitié des ventes se font hors d'Europe, où les marchés croissent.

L'affaire Ghosn
Devant la chute des bénéfices et le plan de suppressions d'emplois nommé "pacte de compétitivité", le PDG de Renault, Carlos Ghosn, a déclaré faire une concession sur son salaire, mais seulement en cas d'accord avec les syndicats. Cette concession serait faible et seulement un report, ne concernant que 3% de sa part variable, soit moins de 500.000 euros, reconduit à la fin du pacte de compétitivité, fin 2016. Un geste symbolique.


Quelles nouveautés en 2013 ?
La marque au Losange n'a fait aucune révélation dans la publication de ses résultats financiers. Renault se tourne vers le succès de sa nouvelle Clio, et rappelle les sorties à venir du dérivé break "Estate", du crossover Captur, mais aussi de la berline compacte Dacia Logan II. En parallèle, le monospace Scénic sera légèrement restylé - tout comme le Kangoo - puis décliné en faux baroudeur XMOD. Chez Dacia, le Duster devrait être également relifté en cours d'année.

En France, le plan de réduction d'emplois reste au programme avec 8.260 postes supprimés d'ici 2016, mais avec une production devant augmenter de 530.000 à 710.000 unités annuelles, dont la version haut de gamme Clio Initiale Paris.