Renault Sport R.S. 01 2015 : une nouvelle pistarde pour le "Trophy"

Voir le site Automoto

Renault Sport R.S. 01, voiture à moteur V6 500 ch pour 1.100 kg du championnat monotype Renault Sport Trophy démarrant en 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-08-27T15:05:00.000Z, mis à jour 2014-08-28T15:15:10.000Z

Présentée au Salon de Moscou 2014 ce mercredi 27 août la R.S. 01 est la nouvelle voiture de compétition de Renault pour remplacer la Mégane Trophy, inspirée par le concept-car Alpine A110-50, et motorisée par un V6 500 ch pour 1.100 kg.

L'avenir de la compétition "Trophy" s'est révélé à Moscou lors du salon automobile, Renault Sport ayant levé le voile sur la R.S. 01, la voiture de course qui prendra la succession de la Mégane Trophy en 2015.

>> Voir les photos de la Renault Sport R.S. 01 2015


Bella macchina
Esthétiquement, cette R.S. 01 est une réussite, les designers s'étant "affranchis des lignes d'un modèle de série", reprenant les codes des concept-cars DeZir (2010) et Alpine A110-50 (2012) dans une enveloppe de compétition marquée par des ailes très larges, un énorme aileron arrière fixe et une caisse collée au sol. La coque, logiquement en fibre de carbone, a été conçue par Dallara et respecterait les normes des prototypes d'endurance LMP1.

Selon le constructeur, l'aérodynamique serait aussi efficace que la Formule Renault 3.5, les performances « surclassant les voitures de la catégorie GT3 et en se rapprochant des DTM ». En position centrale arrière, c'est le V6 3,8 litres d'origine Nissan qui se charge d'animer les 1.100 kg de l'ensemble, avec une puissance supérieur à 500 chevaux et un couple de 600 Nm, associé à une boîte séquentielle 7 rapports. Les roues optent pour des pneus Michelin dessinés pour la R.S. 01, les jantes 18 pouces chacant des freins carbone de 380 mm de diamètre à étriers 6 pistons.


Un championnat monotype
Enfin, l'ambition de la nouvelle compétition Renault Sport Trophy sera de servir de "passerelle vers les championnats GT, DTM, ELMS [European Le Mans Series] et le WEC [championnat du monde d'endurance]", comme la Formule Renault sert de tremplin pour la Formule 1.

20 équipages seront inscrits dans ce nouveau championnat qui débutera en 2015, avec des pilotes amateurs ou professionnels (pour deux catégories distinctes), dans un programme encore mystérieux, où "les temps de roulage sont estimés à plus de 4 heures par voiture et par pilote, réparties sur 3 jours de week-end."

Les dotations sont cependant claires, le champion « Pro » aura le droit à un essai en Super GT (Japon) au volant d'une Nissan GT-R, tandis que le champion Amateur aura le droit à un baquet aux 24 Heures du Mans 2016 sur prototype LMP2 (Alpine ou Nissan ?).