Renault : une voiture à 5.000 euros fin 2014 ?

Voir le site Automoto

Renault Pulse 2012
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-11-20T13:50:00.000Z, mis à jour 2012-11-20T18:05:11.000Z

Boosté par son succès qu'est la marque de véhicules à bas prix Dacia, Renault compte miser sur une nouvelle voiture encore moins chère à l"horizon "fin 2014", et produite en Inde selon une source de La Tribune.

Renault projette de lancer deux voitures à très bas prix, respectivement en 2014 et 2016.

Une voiture à 5.000 euros
Les intentions remontent à des années, mais il semblerait que le projet est en phase avancée selon les propos d'une source industrielle, rapportés par Latribune.fr. La source déclare que le groupe français ira "annoncer en début d'année prochaine le lancement d'une future voiture à 5.000 euros". Ce qui était à l'origine l'objectif de la Dacia Logan, vendue 7.500 euros au lancement et aujourd'hui à 7.700 euros. Prévue "fin 2014", cette future low-cost ne sera pas produite en Roumanie ni au Maroc comme le sont les Dacia, mais en Inde. Et il est impossible de déterminer si oui ou non ce véhicule sera disponible en Europe.


Une autre à 3.000 euros ?
Selon la même source, un second projet est à l'étude avec cette fois une dimension "ultra low-cost", soit un tarif de vente autour de 3.000 euros, soit moins de la moitié d'une Dacia Logan. Ce projet avec Nissan, qui arriverait à terme en 2016 au mieux, viserait la Tata Nano, qui n'a jamais décollé par ailleurs, et des marchés étrangers comme "l'Afrique, et certains pays d'Amérique du Sud". Et rappelons qu'un projet justement nommé ULC comme ultra low-cost, était déjà dans les cartons en Inde il y a quelques années, avec le groupe local Bajaj, mais abandonné.


Made in India
C'est dans le deuxième pays le plus peuplé au monde que Renault compte produire ces voitures. Ceci grâce à des coûts de main d'oeuvre très bas, et dans l'optique d'un boom du marché automobile, encore très peu développé. La marque au Losange a déjà commencé son offensive, à travers la Logan, badgée Renault, ainsi que la citadine 5 portes Pulse, qui n'est d'autre qu'une Micra remaquillée.

Une orientation donc vers le bas de gamme pour Renault, qui devrait inciter son compatriote PSA Peugeot-Citroën, justement en discussions avec l'Indien Tata Motors, à en faire de même.