Dans l'actualité récente

Les rétroviseurs remplacés par des caméras, c’est désormais possible au Japon

Voir le site Automoto

bugatti vision gran turismo
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-07-06T11:25:44.599Z, mis à jour 2016-07-06T11:26:09.132Z

Le Japon devient le premier pays du monde à autoriser les remplacement des rétroviseurs par des caméras sur les véhicules de grande série, offrant des avantages esthétiques et bien plus encore.

Les véhicules équipés de caméras à la place des rétroviseurs désormais autorisés au Japon.


Une première mondiale

Premier pays au monde au autoriser une telle évolution, le Japon pourrait donner à ses entreprises un véritable coup de fouet, notamment les équipementiers automobiles qui seront chargés de concevoir ces nouveaux systèmes. Il faut savoir que cette technologie équipe déjà de nombreux concept-cars, tels que le concept i8 présenté cette année au CES de Las Vegas ou encore la Bugatti Vision Gran Turismo. D'ici à 2023, environ 29 % du marché automobile japonais sera doté d'un moniteur en guise de rétroviseur intérieur, soit environ 2,3 millions de véhicules. Dans le même temps, on prévoit qu'environ 12 % du marché bénéficiera de caméras extérieures


De nombreux avantages

Au-delà de l’aspect esthétique évident, ce système de caméras miniatures a de nombreux autres arguments en sa faveur.

Grâce à sa petite taille, la caméra prend moins de place qu’un rétroviseur extérieur normal, améliorant par conséquent l’aérodynamisme et engendrant donc des économies de carburant non négligeables. De plus, grâce à l’amélioration de la qualité des vidéos, ces miroirs d’un nouveau genre offriront une meilleure visibilité, garantissant une sécurité accrue.

Le système fonctionnera grâce à une caméra fixée à l’arrière du véhicule, qui retransmet en direct les images sur un écran installé à la place du rétroviseur central.