La Robocar : Une sportive électrique qui se conduit sans pilote !

Voir le site Automoto

La Robocar
Par Estelle Sanzo|Ecrit pour TF1|2017-02-27T16:20:43.835Z, mis à jour 2017-02-27T16:36:27.906Z

Voici la Robocar, une fusée électrique développée par la société Roborace. Son truc en plus ? Elle sera pilotée par... son intelligence artificielle !

Partir à la conquête des courses automobiles avec une voiture autonome, telle est l’ambition de la société Roborace. Cette dernière nous présente la sportive de demain. Baptisé "Robocar", le bolide est totalement électrique. Jusqu’ici, vous nous direz que rien ne vous semble vous surprendre - mise à part son allure atypique - mais détrompez-vous. Voici la première voiture de course...sans conducteur !


Une sportive haute en technologie

Pour rafler la victoire, l'entreprise ne compte donc pas débaucher Lewis Hamilton ou encore Sebastian Vettel, mais bien sur l’intelligence artificielle de son engin. Afin d’enchaîner les tours de piste des plus grands circuits sans aucun pilote à son bord, la machine a les "yeux" de partout. Au menu : 6 caméras pour une vue à 360° (qui dirigera la voiture et permettra de calculer la trajectoire), 18 capteurs à ultra-sons, 2 capteurs de vitesse ou encore 5 télémètres lasers. Bien évidemment, ce trésor technologique sera programmé par des ingénieurs. "Roborace ouvre une nouvelle dimension au sport automobile [...] tout en repoussant les limites de l'ingénierie" explique Daniel Simon, designer en chef de Roborace. 


La Robocar

Le tout sera animé par quatre moteurs de 300kW chacun poussés par une batterie de 540 kW capable d’atteindre une vitesse de pointe de 320 km/h. Passée sur la balance, la sportive pèse 975 kg pour une taille de 4,8 mètres de long et 2 mètres de large. Côté pneus, le véhicule sera équipé de pneus routiers capables de gérer la vitesse et le mode de conduite du bolide.

Un projet bien entouré

Pour obtenir ce résultat, la société Roborace s’est entourée du géant Nvidia. Le fabricant américain de carte graphique avait pour mission de développer la partie “cerveau” de l’engin. L’entreprise a également pu compter sur Daniel Simon. Ce designer des véhicules des films de science-fiction hollywoodiens (Tron : Legacy et Oblivion) mais aussi du prototype Lotus C-01, est à l’origine des lignes de Robocar. Enfin, Michelin, partenaire officiel, est responsable de la tenue de route. 


La Robocar

Avant de voir cette Robocar affronter les pistes du championnat de Formule E, Roborace continue de peaufiner ses engins. Les derniers tests ont eu lieu pour la première fois en public le 18 février 2017 à Buenos Aires.